À jamais enchaînés à la technologie? | Amazon
À jamais enchaînés à la technologie? | Amazon

Amazon Halo surveille votre cœur, votre graisse, et le ton de votre voix

Le bracelet connecté le plus invasif (et bizarre) du marché.

Nouvel arrivant dans la gamme des wearables d'Amazon, le Halo est sans doute le plus étrange et le plus invasif de tous les petits mouchards intimes du marché. Connaissant le goût des GAFAM pour la moisson à grande échelle de nos données personnelles, la chose a de quoi inquiéter.

Vendu 99 dollars [81 euros], accompagné d'une application sur smartphone et relié à un abonnement mensuel de 3,99 dollars [3,30 euros], il se porte au poignet, surveille les battements de votre cœur (un classique), monitore votre activité physique (c'est son métier) ou évalue la qualité de votre sommeil (du déjà-vu). Jusque-là, rien d'ébouriffant.

Plus étonnant en revanche, voire carrément angoissant, le Halo et son application sont capables de scanner votre corps et d'en créer un modèle 3D complet, masse graisseuse en surplus incluse pour une culpabilisation garantie.

Un cran trop loin

Mais le domaine dans lequel le Halo touche le plus au surréalisme, sinon à la dystopie pure et simple, est la surveillance de votre langage –plus précisément du ton de votre voix.

Un petit micro présent sur le bracelet écoute ainsi ce que vous dites puis, comme le rapporte le testeur ahuri du Washington Post, vous signale si vous parlez de manière trop «irritée», «condescendante», «dédaigneuse», «dogmatique» ou «autoritaire».

Cette fonction bizarre, bien sûr rendue possible par une soi-disant intelligence artificielle dont on ne sait rien, participe d'«une vision holistique de la santé», explique le médecin fou chargé de ces questions chez Amazon.

Elle révèle surtout le projet d'essence totalitaire des géants de la tech quant au domaine de la santé. Leurs objets connectés peuvent sauver des vies ou pousser les individus hors de leur sédentarité morbide. L'écoute et la mesure psychologique ou morale poussent le curseur un cran plus loin.

Un cran trop loin, sans doute, dans un écosystème de surveillance déjà problématique, dans des conditions floues et avec un contrôle des données personnelles par nature questionnable. De l'accès aux assurances santé au crédit bancaire, qui sait tous les pans de vie qui pourraient, in fine, dépendre des mesures prises par ces espions de l'intime.

L'Occident ne cesse de pointer du doigt le fameux système de «crédit social» à la chinoise, mais il se dote dans le même temps de tous les outils pour organiser un contrôle absolu, peut-être plus discret, de sa population.

En ce moment

Les cryptomonnaies ont déjà une armée de lobbyistes à Washington

Biz

Les cryptomonnaies ont déjà une armée de lobbyistes à Washington

L'industrie veut donner une image innovante mais rassurante, loin de la réputation disruptive de ses partisans.

Le Pentagone veut tirer une fusée nucléaire en orbite

Tech

Le Pentagone veut tirer une fusée nucléaire en orbite

La propulsion nucléaire thermique doit permettre de mieux manœuvrer les lanceurs de satellites.

Les films Netflix peuvent-ils concurrencer Disney et Warner?

Biz

Les films Netflix peuvent-ils concurrencer Disney et Warner?

Avec la fermeture des salles, la VOD est devenue partie intégrante de la stratégie de diffusion des blockbusters.