TimeJump permet de jouer avec le temps et de sortir de l'instantanéité des réseaux sociaux classiques. | Via TimeJump
TimeJump permet de jouer avec le temps et de sortir de l'instantanéité des réseaux sociaux classiques. | Via TimeJump

TimeJump, la capsule temporelle des réseaux sociaux

Une application française propose une approche inédite pour poster et commenter.

À rebours de l'instantanéité de mise sur Facebook, Instagram, Snapchat ou Twitter, TimeJump est un nouveau venu sur le marché hyper saturé des réseaux sociaux.

Ce rookie tricolore, qui a été lancé l'année dernière par les quatre YouTubeurs de la chaîne Le Tatou (1,4 millions d'abonné·es au compteur), table sur une temporalité différente, basée sur la lenteur des publications, pour proposer un service innovant.

L'application a en effet la particularité de permettre à l'émetteur d'un message de choisir et de programmer la date et l'heure à laquelle le destinataire pourra le lire, avec la possibilité de poster et de commenter textes, photos et vidéos avec un délai allant de vingt-quatre secondes à vingt-quatre ans.

Mi-madeleine de Proust numérique, mi-boîte à souvenir connectée, TimeJump a déjà séduit plus de 100.000 personnes et a été classée au sixième rang des applications les plus populaires sur l'AppStore le jour de son lancement.

Outre le succès rencontré par le concept, l'app apporte un vent de fraîcheur dans l'univers des réseaux sociaux. On a donc voulu en savoir plus: rencontre avec Ludo, l'un des quatre mousquetaires à l'origine de ce projet atypique.

Comment est né TimeJump?

Ludo: Un soir, nous cherchions à poster une photo pour la revoir plus tard, sans qu'elle ne soit perdue dans un fil d'actualité et qu'il faille scroller pendant des heures pour la retrouver. Mais rien n'existait pour faire ça; aucune fonctionnalité de ce genre n'est disponible. Sur tous les réseaux sociaux, tout est toujours immédiat, et les nouvelles publications chassent les anciennes en permanence.

On s'est dit qu'on allait le faire nous-même. Ça a été un très gros boulot. Il a fallu trois ans de travail pour mettre au point TimeJump. Nous nous sommes entourés de gens compétents pour mener à bien un projet de ce type, notamment une équipe de codeurs. Nous aimons bien sortir de YouTube, quitter notre zone de confort et faire des choses différentes.

C'est l'anti-Snapchat par excellence: là, on peut se projeter dans le futur et revenir dans le passé.
Ludo, l'un des youtubeurs du Tatou et cocréateur de TimeJump

Quelle est la valeur ajoutée pour les followers?

TimeJump a été conçu pour permettre aux utilisateurs de se remémorer des souvenirs importants à leurs yeux ou pour avoir en tête des dates importantes, comme des anniversaires. Nous voulions rendre possible le fait d'envoyer des messages incluant un délai, et qu'ils ne puissent pas être consultés avant l'expiration de celui-ci, qui peut aller jusqu'à vingt-quatre ans.

Il s'agit de jouer avec le temps. C'est l'anti-Snapchat par excellence: là, on peut se projeter dans le futur et revenir dans le passé. Il suffit de programmer une date plus ou moins proche pour poster des textes, des images, des vidéos et de l'audio. Notre idée, c'est de donner du temps au temps et de proposer autre choses que l'immédiateté.

Quel est le profil des adeptes de TimeJump?

Les premiers à télécharger l'appli ont été nos abonnés. Dès le lancement, TiimeJump a rencontré un franc succès, à tel point que les serveurs n'ont pas tenu le choc –trop de connexions. Aujourd'hui, nous avons plein d'utilisateurs qui ne connaissaient pas notre chaîne YouTube: ils viennent pour l'originalité du concept. Les followers se sont largement diversifiés; ils ont entre 16 et 30 ans en moyenne.

Dès que les utilisateurs prennent l'application en main, la première chose qu'ils font, c'est un TimeJump à vingt-quatre ans, c'est-à-dire le temps le plus long.
Ludo, l'un des youtubeurs du Tatou et cocréateur de TimeJump

Est-ce qu'il est aujourd'hui important d'apporter de l'innovation dans les réseaux sociaux? Depuis dix ans, on y trouve finalement toujours la même chose!

Les réseaux sociaux évoluent avec ce que les gens ont envie de mettre dedans, et je pense qu'il y a de la place pour énormément de nouvelles choses. C'est un secteur qui est à la fois très saturé et complétement ouvert à la nouveauté –on le voit actuellement avec TikTok. Les réseaux sociaux se ressemblent beaucoup mais finalement, on n'y fait pas les mêmes choses et on n'y parle pas avec les mêmes gens.

Comment les followers s'approprient TimeJump? Quel est le délai des posts?

Dès que les utilisateurs prennent l'application en main, la première chose qu'ils font, c'est un TimeJump à vingt-quatre ans, c'est-à-dire le temps le plus long. Ensuite, ils se calent sur de la durée intermédiaire, entre vingt-quatre heures et une semaine, par exemple pour souhaiter un anniversaire ou faire une déclaration d'amour.

Ça peut également être des délires entre potes après une soirée, que les gens ont envie de revoir et de garder quelque part sur le réseau. Les messages sur des temporalités plus longues, plusieurs mois ou plusieurs années, restent occasionnels. La plupart du temps, c'est une durée assez courte mais tout de même largement supérieure à celle des réseaux sociaux traditionnels.

Dans les mois qui viennent, nous allons enrichir l'expérience des utilisateurs avec de nouvelles possibilités, pour qu'ils puissent s'amuser encore plus avec le temps.
Ludo, l'un des youtubeurs du Tatou et cocréateur de TimeJump

Il y a quand même des gens qui postent à vingt-quatre secondes?

Oui, bien sûr. Quand on reçoit un message, il y a forcément l'envie d'y répondre sans trop attendre. D'ailleurs, on lance une mise à jour tout début février grâce à laquelle il sera possible de faire des réponses instantanées, pour que les gens puissent plus facilement dialoguer entre eux.

Bien évidemment, il sera toujours possible de programmer des posts avec un délai et de paramétrer le jour et l'heure à laquelle on veut envoyer un message. Dans les mois qui viennent, nous allons enrichir l'expérience des utilisateurs avec de nouvelles possibilités, pour qu'ils puissent s'amuser encore plus avec le temps.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.