L'Apple Store de la Cinquième Avenue, à New York. | Gianandrea Villa via Unsplash

L'Apple Store de la Cinquième Avenue, à New York. | Gianandrea Villa via Unsplash

Réalité virtuelle et augmentée chez Apple: un conflit, deux projets

Jony Ive et le patron du projet se sont opposés sur la prochaine grosse sortie de la marque à la pomme.

Cela fait désormais cinq ans qu'Apple n'a pas sorti de produit hardware majeur. Depuis l'Apple Watch en 2015, la seule sortie vraiment marquante de l'entreprise a été celle des AirPods –certes très populaires et lucratifs.

L'actualité de l'entreprise de Cupertino s'est surtout résumée à des mises à jour de ses produits phares et au lancement de nouveaux services comme Apple TV+. Mais selon les informations de Bloomberg, c'est en passe de changer: Apple pourrait dès l'an prochain faire ses premiers pas dans la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR).

Deux produits sont en développement depuis des années et leur naissance ne sera pas allée sans heurts. Le premier est un casque VR/AR classique baptisé N301 et le second, N421, est une paire de lunettes plus légère, dédiée uniquement à la réalité augmentée. Le tout est chapeauté par Mike Rockwell, engagé en 2015 et désormais à la tête d'une équipe autonome d'un millier d'ingénieur·es.

Conflit interne

Le produit qui devrait sortir en premier, et pourrait être annoncé dès l'année prochaine pour 2022, est le N301. Il était initialement pensé comme un casque VR extrêmement puissant, doté d'une capacité de calcul encore jamais vue sur ce type de technologie.

Seulement, impossible de faire entrer toute cette puissance dans un petit casque. La solution imaginée était alors d'y associer un pod stationnaire, connecté au casque par un signal sans fil. Le casque aurait pu être utilisé indépendamment du pod, mais aurait manqué de puissance.

Cette solution a beaucoup déplu à Jony Ive, le designer star d'Apple, désormais hors les murs mais toujours étroitement lié à l'entreprise. Il estimait qu'il valait mieux proposer un appareil moins puissant mais entièrement portable. Pour Rockwell en revanche, pas question de renoncer aux prouesses techniques qui, selon lui, auraient permis d'éclipser la concurrence.

D'après Bloomberg, les deux se sont opposés durant des mois sur la question, mais Tim Cook a finalement tranché en faveur d'Ive. Le casque développé par Rockwell sera donc autonome mais moins puissant qu'initialement prévu.

En outre, une trop haute qualité graphique dérangeait Ive qui, selon les sources de Bloomberg, ne souhaitait pas qu'un produit Apple «sorte les clients du vrai monde». Le casque serait contrôlé par Siri, l'assistant vocal d'Apple, et est aussi testé avec une télécommande.

Quant aux lunettes temporairement nommées N421, produit que préfère Johnny Ive, elles ne devraient pas sortir avant au moins 2023.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.