La marque à la pomme ne goûte guère que ses employés donnent des conseils sur les réseaux sociaux. | Nikolai Chernichenko via Unsplash

La marque à la pomme ne goûte guère que ses employés donnent des conseils sur les réseaux sociaux. | Nikolai Chernichenko via Unsplash

Apple menacerait de renvoyer une employée pour un TikTok viral

L'entreprise veut imposer une stricte politique d'utilisation des réseaux sociaux.

Virer un employé pour avoir donné des conseils à des clients: voilà une politique de ressources humaines qui peut paraître étonnante. C'est pourtant ce que risque une technicienne d'Apple qui a posté, sur TikTok, une vidéo vantant la sécurité de l'iPhone.

Tour commence avec une vidéo dans laquelle une utilisatrice de TikTok s'interroge après avoir reçu un mail lui conseillant de déconnecter son compte Apple de son iPhone volé, afin d'éviter que ses données personnelles ne soient vendues. En réponse, Paris Campbell, une technicienne chargée des réparations chez Apple, met en ligne une vidéo expliquant qu'au contraire, c'est le fait qu'elle soit encore identifiée sur l'appareil qui empêche les voleurs de revendre ledit téléphone.

@stopitparis #stitch with @Stella ♬ Love You So - The King Khan & BBQ Show

En à peine une journée, la vidéo devient virale et enregistre plusieurs millions de vues. Quelques jours plus tard, Paris Campbell affirme avoir reçu un appel d'un manager de la firme à la pomme lui intimant de supprimer la vidéo si elle ne souhaitait pas s'exposer à «une action disciplinaire pouvant aller jusqu'à un licenciement».

Si la vidéo détaille, dans les grandes lignes, le fonctionnement d'un protocole de sécurité de l'entreprise, elle ne dévoile pourtant a priori aucune information non accessible au grand public et loue plutôt la robustesse des verrous mis en place par Apple pour assurer la sécurité des données de sa clientèle.

Think different?

En réalité, Apple menace Paris Campbell de sanctions parce que la technicienne se présente comme une employée de la marque. Ce qui fait que les conseils qu'elle prodigue, de sa propre initiative, pourraient être perçus comme des recommandations officielles.

Si elle affirme, dans une vidéo intitulée «Dear Apple», que rien dans la politique des réseaux sociaux de la marque à la pomme ne lui interdit de s'identifier comme employée, Paris Campbell évitait jusqu'ici soigneusement de donner le nom de la boîte pour laquelle elle bossait. Dans la vidéo incriminée, elle expliquait ainsi simplement travailler chez «une certaine marque qui aime parler de fruits». Et dans ses TikTok précédents, elle s'était également gardée de mentionner directement l'iPhone, préférant l'appeler «fruit device».

Dans sa dernière vidéo, Paris Campbell explique à ses plus de 400.000 abonnés qu'elle ne comprend pas pourquoi elle serait renvoyée pour une vidéo informative. À The Verge, elle confie d'ailleurs trouver que «la réponse d'Apple contraste avec la manière dont nous nous présentons en encourageant à penser différemment [«Think different» est un slogan d'Apple, ndlr], à innover et à trouver des solutions créatives».

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.