Adieu la Touch Bar? | Moritz Kindler via Unsplash
Adieu la Touch Bar? | Moritz Kindler via Unsplash

Apple prépare la révolution de son MacBook Pro

La firme souhaiterait avancer en faisant quelques pas en arrière, et ce dès 2021.

Selon Ming-Chi Kuo, fameux analyste dont les prédictions se sont très souvent révélées exactes, les MacBook Pro qu'Apple présentera d'ici la fin de l'année n'auront pas grand chose à voir avec les modèles des dernières années.

Selon lui, c'est même le bouleversement le plus profond de la gamme depuis l'arrivée, en 2016, des premiers appareils dotés de la Touch Bar, appendice OLED tactile alors présenté comme révolutionnaire, mais qui semble peiner à véritablement s'imposer dans les usages quotidiens.

Le design de ces MacBooks Pro cru 2021 serait plus carré et plus plat –en un mot plus proche des lignes esquissées par Apple pour ses récents iPhone 12 et l'iPad Pro. Deux formats, légèrement différents de ceux des engins actuels, seraient prévus pour la gamme: 14 et 16 pouces.

Assez logiquement, Intel ne serait plus du tout de la partie: Apple intégrera à ses appareils sa puce-maison M1 qui, depuis son dévoilement fin 2020, ne cesse d'impressionner ceux qui en ont l'usage ou d'angoisser une concurrence désemparée.

Le système de refroidissement de l'actuel MacBook Pro 16 pouces serait repris, pour permettre un plein usage du CPU d'Apple, donc des performances accrues.

Retour vers le futur

Rien de tout à fait surprenant dans ces avancées. C'est dans le recul que l'on trouvera les informations les plus étonnantes. Selon Ming-Chi Kuo, Apple aurait ainsi décidé de laisser tomber sa Touch Bar, remplacée sur tous les modèles par des touches plus classiques.

Sans plus de précision, Kuo indique également que les appareils seront dotés de ports variés, et non de simples ports USB-C; en obligeant sa clientèle à se doter de multiples adaptateurs, le choix d'Apple de ne reposer que sur l'USB-C avait fait grincer quelques dents.

La firme de Cupertino semble également avoir entendu les plaintes d'une partie de ses aficionados quant à la disparition du port MagSafe: surfant sur la tendance initiée avec les joies magnétiques de l'iPhone 12, celui-ci signerait cette année son retour.

Dans un article publié sur Bloomberg, Mark Gurman est moins radical dans ses prévisions que Ming-Chi Kuo. Il explique que la Touch Bar est présente sur certains protoypes des machines, ce qui indiquerait qu'elle ne disparaîtrait pas totalement. Il ne reprend pas non plus la prédiction de Kuo quant aux ports multiples –mais note qu'une charge rapide des appareils, via le MagSafe, serait prévue.

En ce moment

Un canon laser géant, les désastreux succès de SpaceX, le business de la sextape, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un canon laser géant, les désastreux succès de SpaceX, le business de la sextape, l'hebdo de korii.

Dix articles pour vous garantir un dimanche sans ennui.

À l'écart de la Silicon Valley, des startups draguent le Pentagone

Tech

À l'écart de la Silicon Valley, des startups draguent le Pentagone

La plupart des firmes tech rechignent à travailler avec l'armée: pas celles-ci.

Le procès discret qui fait trembler l'industrie des armes

Et Cætera

Le procès discret qui fait trembler l'industrie des armes

Dans le New-Jersey, un procès «de routine» pourrait tourner au grand déballage pour Smith & Wesson, et chambouler tout le secteur.