Un iPhone 11 Max vu par des rayons X. | Creative Electron via iFixit
Un iPhone 11 Max vu par des rayons X. | Creative Electron via iFixit

Ce que la puce U1 de l'iPhone 11 pourrait révéler du futur d'Apple

La firme semble tout miser sur la réalité augmentée.

Le mystère reste entier depuis septembre 2019: pourquoi Apple a-t-il inclu une nouvelle puce électronique dans son iPhone 11? Pourquoi ne pas l'avoir présenté en grande pompe? Pourquoi ne pas l'incorporer dans le nouvel iPhone SE ? S'agit-il d'un premier pas vers un futur uniquement discuté entre les murs de l'entreprise de la Silicon Valley? Ou les observateurs surinterprètent-ils le rôle de ce petit composant? Face au mutisme d'Apple, les spécialistes sont bien obligé·es de faire avec les maigres éléments qui sont mis à leur disposition.

Premier indice, la puce. Baptisée U1, elle est pour le moment utilisée sur l'iPhone 11 pour AirDrop, l'application d'Apple qui permet de partager des fichiers avec tout iPhone ou ordinateur Apple se trouvant à proximité.

Sa technologie sans fil est appelée Ultra Wideband (UWB) –pour faire simple, résume Apple, c'est un «GPS à l'échelle de votre salon». La technologie UWB fonctionne selon la même logique que le wifi, mais opère sur des gammes de fréquences sur lesquelles il y a moins d'interférences.

Cela permet aux machines équipées de la puce de déterminer la position exacte –et non approximative– d'un autre appareil lui aussi connecté en UWB, puis de lui transférer des quantités de données beaucoup plus importantes que ce que permet aujourd'hui le Bluetooth.

Des idées derrière la tête

Cette technologie n'a rien de nouveau. Des secteurs comme l'industrie (qui traquent des colis dans les entrepôts) ou la télévision (qui montre la position précise des athlètes pendant des compétitions sportives) l'utilisent par exemple depuis des dizaines d'années voire plus.

C'est en revanche la première fois qu'elle est introduite dans un objet connecté grand public. Et, pour les expert·es, il est impossible qu'Apple ait inclu une nouvelle puce dans son smartphone sans qu'une stratégie d'envergure ait été mise l'œuvre: la place est beaucoup trop rare et donc bien trop précieuse sur les petits circuits de ces appareils incroyablement puissants pour l'utiliser sans un but à plus ou moins long terme.

Deuxième indice: selon Wired, des fuites depuis le quartier général d'Apple à Cupertino indiqueraient qu'Apple, comme Amazon avec sa propre solution nommée Sidewalk, compte créer de la compétition autour de Tile. Cette entreprise américaine crée des étiquettes électroniques à attacher à vos bagages ou objets précieux pour pouvoir les retrouver via Bluetooth avec une application mobile. Apple pourrait donc utiliser l'UWB pour déterminer la position des objets, et vouloir l'imposer comme alternative au Bluetooth.

Troisième et dernier indice: des chercheurs ont montré que l'UWB obtenait d'excellent résultats lorsqu'elle était couplée à des technologies de réalité augmentée. L'Ultra Wideband permettrait un meilleur suivi et une meilleure connexion, notamment lors d'un usage à plusieurs.

Or, là où Facebook parie également sur la réalité virtuelle, Apple semble tout miser sur la réalité augmentée, avec un tout nouveau produit attendu dans les prochaines années, sinon dans les mois à venir.

En ce moment

Des gènes humains renommés à cause d'erreurs Excel

Et Cætera

Des gènes humains renommés à cause d'erreurs Excel

Les corrections automatiques du logiciel de Microsoft sont un vrai casse-tête pour les équipes de recherche.

Des satellites vulnérables mettent avions et navires en danger

Tech

Des satellites vulnérables mettent avions et navires en danger

En interceptant le flux d'un fournisseur d'accès à internet, un chercheur s'est fait passer pour un appareil en vol.

Malgré des ventes record, l'action de Beyond Meat dévisse

Biz

Malgré des ventes record, l'action de Beyond Meat dévisse

La moitié des revenus de la start-up alimentaire sont issus de la restauration, durement touchée par la pandémie.