L'engin semble peu adapté à la conduite en ville. | C. Galliani via Wikimedia Commons
L'engin semble peu adapté à la conduite en ville. | C. Galliani via Wikimedia Commons

Quand l'armée française parachutait des Vespa équipées d'un canon

Déployées pendant la guerre d'Algérie, elles étaient capables de détruire des véhicules blindés.

«Une version moderne d'une mule, mais qui puisse être larguée depuis un avion.» Voilà en somme ce que l'armée française a cherché à faire dans les années 1950, en équipant des scooters d'un canon sans recul, pour les parachuter derrière les lignes ennemies.

Entre 1956 et 1959, les Ateliers de construction de motocycles et d'automobiles (ACMA), situés près de Dijon, ont fabriqué 600 exemplaires de Vespa 150 TAP (troupes aéroportées), des scooters sous licence de Vespa, mais modifiés afin de pouvoir y équiper un canon.

«Le scooter [...] arborait un cadre renforcé et des rapports de transmission inférieurs à ceux des modèles standards. Il était hérissé de supports d'équipement pour transporter du matériel et arborait une peinture terne couleur olive ou sable, plutôt que des couleurs civiles flashy comme le Grigio Azzurro Metallizzato», raconte Popular Mechanics.

Un moteur à deux temps –où l'huile et le carburant sont mélangés– de 145,5 centimètres cubes à valve rotative équipait le bolide de 112 kilos, qui pouvait atteindre une vitesse (théorique) de 64 km/h. Le tout pour un coût de fabrication relativement faible: environ 413 euros (sans tenir compte de l'inflation bien sûr).

Scoot qui shoote

Mais les scooters étaient surtout équipés d'un canon américain sans recul M20 de 75 mm –issu de l'énorme surplus militaire de la Seconde Guerre mondiale– long de plus de 2 mètres et tirant des projectiles de 10 kilos.

Il pouvait notamment éjecter des munitions HEAT (high-explosive anti-tank) censées pouvoir traverser 4 pouces de blindage à 6,4 kilomètres de distance.

Il était déconseillé de tirer en roulant: une fois parachutés, les soldats français conduisaient les scooters jusqu'à une position adaptée pour le tir d'artillerie, et les M20 étaient alors montés sur des tripods Browning M1917.

Durant la guerre d'Algérie, les Vespa 150 TAP ont démontré leur efficacité, permettant à l'armée française de bombarder les fortifications et de détruire plusieurs véhicules blindés du Front de libération nationale (FLN).

En ce moment

Vous avez adopté un chien pendant la pandémie? Il faut payer, maintenant

Et Cætera

Vous avez adopté un chien pendant la pandémie? Il faut payer, maintenant

De nombreux propriétaires enthousiastes doivent désormais se serrer la ceinture.

Pour la jeunesse coréenne, le constat social de «Squid Game» est douloureusement réaliste

Et Cætera

Pour la jeunesse coréenne, le constat social de «Squid Game» est douloureusement réaliste

Une horrifique fiction trop proche du quotidien.

L'armée américaine se dote de fusils visant et tirant automatiquement

Tech

L'armée américaine se dote de fusils visant et tirant automatiquement

Les Marines n'ont qu'à presser la détente, un algorithme se charge du reste.