Le futur est plat, mais roule loin. | CATL via PRNewswire
Le futur est plat, mais roule loin. | CATL via PRNewswire

1.000 kilomètres, recharge en 10 minutes: Qilin, la batterie de CATL qui pourrait faire mal à Tesla

Les promesses sont belles. La réalité suivra-t-elle?

Il y a une poignée de jours, un expert en la matière expliquait au Financial Times que les fameuses solid-state batteries, présentées comme la prochaine vraie révolution de l'électrification automobile, n'étaient pas tout à fait prêtes à bouleverser le marché ni les habitudes.

Le lithium, malgré les difficultés qu'il pose, notamment quant à son approvisionnement et son recyclage, semble donc avoir encore quelques beaux jours devant lui. Acteur majeur du marché, Tesla promet depuis des années une batterie révolutionnaire et paraît s'approcher plus ou moins rapidement d'une inclusion dans ses autos à un horizon incertain.

La concurrence aussi progresse. Et pas n'importe laquelle: CATL, leader mondial dans le domaine, elle-même grosse fournisseuse de Tesla et bientôt de BMW, qui ne tarit pas d'éloges sur ses solutions, a annoncé il y a quelques jours que la marque chinoise Zeekr serait la première à adopter, en masse, sa très attendue nouvelle batterie nommée «Qilin».

Si Zeekr est encore méconnue en Europe, l'arrivée dès l'année prochaine sous nos longitudes de sa 001 sera sans doute une bonne occasion de tester la Qilin en conditions réelles.

Comparaisons et petit tacle

Car CATL promet beaucoup pour sa nouvelle solution, comme l'explique Interesting Engineering. Beaucoup et, peut-être, de quoi faire tomber quelques réticences quant au passage de l'explosion à l'électrique.

Selon les chiffres donnés par son inventeur et grâce à un agencement différent de ses systèmes de refroidissement, la Qilin pourrait ainsi être rechargée à 80% en 10 petites minutes: de quoi, si les infrastructures suivent, échapper un peu à la fameuse «angoisse de l'autonomie».

Cette dernière serait d'ailleurs plutôt costaude, là aussi à en croire CATL. «Avec une efficacité volumétrique record de 72% et une densité allant jusqu'à 255 Wh/kg, elle permet le plus grand niveau d'intégration au monde jusqu'ici, et est capable d'offrir une autonomie de plus de 1.000 kilomètres», décrit le communiqué officiel annonçant le partenariat autour de la Zeekr 001, ainsi que d'un autre modèle nommé «009».

Communiqué qui, et ce n'est sans doute pas un hasard, se permet même une comparaison avec la tant commentée cellule 4680 de Tesla, que CATL produit pourtant elle-même pour le constructeur américain.

Avec la même taille et la même chimie, explique le texte, la Qilin serait capable de fournir 13% de puissance de plus que la 4680, ce qui lui offre des performances supérieures en matière «d'autonomie, de vitesse de charge, de sécurité, de durée de vie, d'efficacité et de performance à basse température». Rien que ça. Reste à voir ce que cela donnera sur les routes du monde réel, et non dans un communiqué de presse.

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.