Le skateboard de Canoo, preuve que la modularité technique a de beaux jours devant elle. | Via Canoo
Le skateboard de Canoo, preuve que la modularité technique a de beaux jours devant elle. | Via Canoo

Quand les skateboards deviennent des voitures

Hyundai et Kia ont signé un partenariat avec Canoo pour créer, à partir de ses skateboards électriques, une plateforme générique destinée aux véhicules du futur.

Fin janvier 2020, la start-up californienne Canoo attirait l'attention des spécialistes en véhicules électriques et flottes autonomes en annonçant la mise sur les routes angelenas d'un curieux pod, cœur d'un système de mobilité auquel les commuters auront accès via un système d'abonnement.

Ce fut un joli premier coup de pub pour la petite entreprise, fondée par des ex-BMW. Le pod n'est pourtant que la coquille qui cache le véritable trésor de Canoo: le «skateboard» électrique sur lequel est basé le véhicule, qui intègre l'ensemble des systèmes mécaniques et énergétiques, peut facilement s'adapter à de multiples modèles, de taille et de forme variables.

Une longueur d'avance

Canoo n'est bien sûr pas la seule à louer cette modularité technique, en mesure de faire réaliser des économies cruciales aux constructeurs automobiles. General Motors, géant du secteur s'il en est, a dévoilé début février sa propre architecture flexible, à partir de laquelle sera construite une gamme de Cadillac électriques.

La course est donc lancée pour concevoir la meilleure plateforme unifiée et Canoo, qui n'existe que depuis 2017, a déjà trouvé de solides partenaires. Les sud-coréens Hyundai et sa filiale Kia ont annoncé un partenariat avec la jeune entreprise américaine pour codévelopper une nouvelle plateforme de type «skateboard».

Celle-ci équipera les futures automobiles électriques des deux marques, ainsi que leurs «purpose-built vehicles» (véhicules sur-mesure). Du fait de leur usage professionnel et des commandes massives dues à la création de flottes, ces derniers pourraient être la clé pour soutenir la croissance du secteur, avant que le grand public ne se décide à sauter le pas.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.