Une petite merveille (du moins selon son concepteur). | Mahle
Une petite merveille (du moins selon son concepteur). | Mahle

L'inusable nouveau e-moteur de Mahle va-t-il révolutionner les véhicules électriques?

90% de performance, tout le temps et sans fatigue.

Gros fournisseur du secteur en moteurs et pièces détachées, l'Allemand Mahle est l'un des discrets géants du secteur de l'automobile électrique. La firme vient d'annoncer une nouvelle création qui pourrait changer bien des choses dans le domaine: un moteur électrique dit «superior continuous torque» (SCT), capable de délivrer 90% de sa puissance maximale en continu, sans fatigue ni surchauffe.

Ainsi que l'explique New Atlas, la chaleur est l'ennemie jurée des moteurs électriques, qui généralement ne peuvent atteindre ou maintenir leurs performances maximales dans la durée sans surchauffer. Ce qui les oblige, forcés et contraints pour ne pas endommager les composant les entourant, à un retour au calme.

Le e-moteur de Mahle, à en croire la firme, ne connaît pas ces limitations. Tout tient à son système de refroidissement hydraulique, expliqué dans la vidéo visible ci-dessous. Un liquide de refroidissement est ainsi pompé au centre de l'engin, pour ensuite se servir de la force centrifuge et aller refroidir les bobines de son stator.

Selon Mahler, son nouveau système, présenté comme compact, léger et d'une très grande efficience, «ne rend pas seulement le système plus robuste, mais permet également de récupérer la chaleur pour la réutiliser dans le système du véhicule». Bref: c'est tout bénéf'.

Certains l'aimant chaud

Cette compacité et cette efficience, que l'entreprise allemande destine à la fois aux voitures individuelles, aux camions et camionnettes, véhicules de construction ou tracteurs, offrent de nombreux bénéfices. De plus petits moteurs peuvent être utilisés pour des tâches ardues demandant une puissance continue, comme grimper une pente ou tirer une charge.

L'alliance de ce poids réduit et de cette puissance inusable permet en outre de gagner grandement en efficacité, ce qui peut à la fois être très utile pour des petites voitures sportives réclamant de la légèreté, ou de gros utilitaires souhaitant transporter de plus lourdes charges.

Bonus, et pas des moindres: si le modèle présenté par Mahler utilise encore des aimants néodyme, nécessitant donc de faire appel à des terres rares sur lesquelles la Chine conserve une position très dominante, l'entreprise affirme qu'elle travaille à adapter un système de sa conception permettant, in fine, de se passer complètement de ces matériaux coûteux et des possibles problèmes d'approvisionnement qu'ils peuvent poser.

«Fabriquer de gros moteurs électriques fournissant une grande puissance sur le court terme est facile», explique Martin Berger, vice-président du pôle recherche et ingénierie avancée, dans le communiqué de presse. «Ce qui manquait jusqu'ici au marché était un moteur durable mais compact libérant de toute contrainte les véhicules dans leur usage quotidien. Notre e-moteur SCT est la solution.»

Du moins l'une des, solutions la concurrence étant bien sûr loin de rester les bras croisés: dans tous les cas, les progrès sont continus et sources d'espoirs solides pour nos avenirs électrifiés.

En ce moment

💸 Le bide des tunnels de Musk 🍾 Les dépenses folles de FTX 🏭 Les bras perdus de la Russie, une journée sur korii.

Et Cætera

💸 Le bide des tunnels de Musk 🍾 Les dépenses folles de FTX 🏭 Les bras perdus de la Russie, une journée sur korii.

Quatre articles pour prendre de l'avance sur l'actu.

La guerre en Ukraine prive la Russie de ses travailleurs et de son avenir

Biz

La guerre en Ukraine prive la Russie de ses travailleurs et de son avenir

Exode, conscription et morts coûtent et coûteront cher.

Avant la chute, les gabegies hallucinantes de FTX et Sam Bankman-Fried

Biz

Avant la chute, les gabegies hallucinantes de FTX et Sam Bankman-Fried

Sans aucun contrôle, des dépenses complètement folles.