Drôle d'allure pour un véhicule supposé être utilitaire. | Tesla
Drôle d'allure pour un véhicule supposé être utilitaire. | Tesla

Tesla dévoile le Cybertruck, son pick-up futuriste

Le fantasme d'Elon Musk est enfin concrétisé, et son design très particulier évoque «Blade Runner».

Anguleux, minimal, dans un style à la manière du brutalisme et, surtout, futuriste (malgré un air de ressemblance avec la bonne vieille BX): c'est un design qui n'est généralement appliqué qu'aux concept cars ou que l'on ne rencontre que dans les films de science-fiction. Cette forme à la Blade Runner –dont l'histoire se déroule, point de hasard, en 2019– était pourtant le 21 novembre au centre d'un événement n'ayant rien de fictionnel: la présentation par Tesla et Elon Musk du Cybertruck, leur très attendu pick-up électrique.

L'engin est un vieux fantasme pour Musk, qui évoquait le projet il y a déjà six ans. Elle représente aussi un enjeu financier important pour sa firme automobile: les ventes de pick-up se portent très bien aux États-Unis, et ces modèles sont parmi ceux sur lesquels les constructeurs réalisent les plus grandes marges.

Un quad en bonus

«Les acheteurs de pick-up dépensent beaucoup pour leur auto», explique ainsi Tyson Jominy à The Verge. «Un pick-up à 50.000 dollars [45.000 euros] est quelque chose de très commun aujourd'hui. Les gens sont susceptibles de dépenser sur ce segment pour montrer leur style de vie.»

Tesla n'est d'ailleurs pas la seule entreprise à se positionner sur le marché. Ford prépare une version électrique de son emblématique F-150, General Motors a annoncé vouloir investir le marché dès 2021, tout comme la start-up Rivian.

Le Cybertruck de Tesla ne sera quant à lui placé sur les chaînes de montages qu'à partir de la fin 2021 –ce qui n'empêche pas la firme de prendre déjà les précommandes de la clientèle la plus excitée par cette nouveauté.

Présentée comme robuste, sinon incassable voire à l'épreuve des balles malgré un fail monumental, présenté également comme véloce, le prix base de cette voiture démarrera à 40.000 dollars, soit 36.000 euros environ. Trois versions principales sont prévues: l'une disposera d'une autonomie de 400 kilomètres, une seconde de 480 kilomètres et une troisième de 800 kilomètres.

Le Cybertruck ne viendra pas seul: petit bonus et joli coup de pub, Elon Musk en a profité pour présenter un quad de conception Tesla, dont le design est cousin de celui du pick-up anguleux et qui, pour les personnes les plus aventureuses, trouvera naturellement une place toute choisie sur la plateforme arrière du véhicule.

En ce moment

Le cristal temporel de Google, ou le grand bond en avant de l'informatique quantique

Et Cætera

Le cristal temporel de Google, ou le grand bond en avant de l'informatique quantique

Un nouvel état de la matière aux propriétés impossibles.

Station spatiale internationale: après Nauka, le torchon brûle entre la NASA et Roscosmos

Et Cætera

Station spatiale internationale: après Nauka, le torchon brûle entre la NASA et Roscosmos

Du rififi en orbite terrestre basse.

La branlée du Pentagone, des voitures qui roulent au sel, l'hydrogène du nucléaire, une journée sur korii.

Et Cætera

La branlée du Pentagone, des voitures qui roulent au sel, l'hydrogène du nucléaire, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.