Nous sommes surveillé·es jusque dans l'habitacle de nos automobiles. | Alexander Popov via Unsplash
Nous sommes surveillé·es jusque dans l'habitacle de nos automobiles. | Alexander Popov via Unsplash

Votre voiture vous espionnera bientôt autant que votre smartphone

Les véhicules sont bardés de capteurs et de plus en plus souvent dotés d'une connexion internet: une mine d'or pour les constructeurs en quête de data.

A priori, tout le monde sait désormais que ses activités en ligne sont récupérées, analysées et souvent revendues par les entreprises du web. Ordinateurs, smartphones et enceintes connectées sont autant de petites fenêtres ouvertes sur nos intimités.

Seulement, les outils considérés comme high-tech ne sont pas les seuls à enregistrer nos faits et gestes. Un journaliste du Washington Post a décidé de solliciter l'aide d'un expert pour désosser et hacker une voiture, afin de déterminer ce qu'elle sait de l'automobiliste qui la conduit.

La réponse est: à peu près tout. Historique de localisation GPS, compte rendu détaillé des appels, liste de contacts accompagnés de leurs numéros, e-mails et photos, performances du véhicule, type de conduite de la personne derrière le volant, horaires de conduite, tout est enregistré.

Les voitures ne sont pas uniquement dotées d'un ordinateur interne mais aussi de dizaines de «cerveaux» interconnectés, qui produisent énormément de données et sont parfois physiquement inaccessibles.

Données à vendre

L'automobile étudiée pour l'expérience était une Chevrolet, construite par General Motors, une entreprise qui a déjà vendu onze millions de véhicules équipés de la 4G. Grâce à cette technologie, les données peuvent être envoyées au constructeur, en plus d'être stockées dans l'appareil.

De plus en plus de voitures sont fournies avec une connexion internet intégrée. L'option est déjà disponible sur de nombreux modèles récents et devrait se généraliser dans les années à venir, avec l'arrivée de réseaux 5G ultra-rapides typiquement destinés à ce genre d'usage.

Interrogé par le Washington Post, un porte-parole de General Motors assure que ces données sont avant tout récoltées et analysées pour améliorer la sécurité des véhicules. Mais comme les entreprises du web, les constructeurs automobiles ont bien compris qu'ils disposaient, sous leur nez, de quantités faramineuses du nouvel or noir que constituent les données personnelles.

En octobre 2018, General Motors expliquait à la Detroit Free Press qu'il pouvait savoir dans quel restaurant une voiture s'arrête ou quelle station de radio elle utilise.

D'après l'entreprise, ces informations pourraient dans un futur proche intéresser le milieu de la publicité. Le constructeur pourrait alors choisir d'agir comme Facebook et Google, en vendant des données aux annonceurs.

En ce moment

The Weather Channel prédit aussi les habitudes de consommation

Biz

The Weather Channel prédit aussi les habitudes de consommation

Les apps météo en savent beaucoup plus sur vous que vous ne le pensez.

Un moteur pour atteindre les étoiles, le business de l'air pur, contrôler le gaming, une journée sur korii.

Et Cætera

Un moteur pour atteindre les étoiles, le business de l'air pur, contrôler le gaming, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas louper aujourd'hui.

Xbox rend le contrôle aux familles

Tech

Xbox rend le contrôle aux familles

Jouer, c'est bien, mais trop jouer, c'est bof: avec les Xbox Family Settings, Microsoft offre les outils pour mieux contrôler le gaming.