Impossible, bien sûr et c'est heureux, d'illustrer cet article avec les images de l'accident. | Julio Rivera via Unsplash
Impossible, bien sûr et c'est heureux, d'illustrer cet article avec les images de l'accident. | Julio Rivera via Unsplash

Aux États-Unis, un bagagiste meurt aspiré par le réacteur d'un avion

Horreur au Montgomery Regional Airport, dans l'Alabama.

Ce n'est pas une première, mais c'est un accident aussi rare que terrible qui s'est déroulé l'ultime jour de 2022 sur les pistes du Montgomery Regional Airport, dans l'Alabama, aux États-Unis.

Le samedi 31 décembre, un bagagiste travaillant pour Piedmont Airlines, une branche locale d'American Airlines, a été selon les mots du Conseil national de la sécurité des transports (NTSB), «ingéré par le réacteur» en fonctionnement de l'Embraer E175 qui devait décoller pour Dallas dans l'après-midi.

La Federal Aviation Administration (FAA), instance américaine chargée de la surveillance des activités aéronautiques dans le pays, et le NTSB ont lancé une enquête pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé –des procédures très précises sont mises en place dans tous les aéroports du monde pour éviter ce genre de drame.

Ploup!

L'homme a été tué sur le coup, mais l'avion était semble-t-il au parking et immobile. Un rapport préliminaire de la FAA devrait être rendu public dans les prochaines heures, permettant sans doute de mieux comprendre les circonstances précises de l'accident.

Les responsables de l'aéroport comme ceux d'American Airlines ont logiquement exprimé leur tristesse et leur solidarité avec les proches et collègues de la victime, dont le nom n'a pas été révélé. Le vol en question a bien sûr été annulé mais, plus curieux et sans doute de manière assez peu habile, ses passagers ont été informés sur Twitter de l'endroit où ils pouvaient récupérer leurs bagages.

Comme le rapportait alors Air Journal, un accident similaire s'est produit en 2015 à l'aéroport Chhatrapati Shivaji de Bombay. Un technicien au sol s'était fait happer par un réacteur, alors qu'un A319 d'Air India quittait son point de stationnement, suivant une procédure non conforme.

La puissance d'aspiration d'un tel moteur ne pardonne pas. Une vidéo, filmée sur le pont d'un porte-avion américain, montre ainsi un marin –a priori un «élingueur»– se faire violemment aspirer par la prise d'air d'un A-6 Intruder.

Heureusement pour lui, son corps était trop volumineux pour atteindre la partie sensible de la machine: le militaire s'en est sorti mais pas son casque, recraché dans une grande gerbe de flammes à l'arrière de l'appareil.

En ce moment

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Tech

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Dans la course aux armes hypersoniques, Chine et Russie ont plusieurs longueurs d'avance sur les États-Unis.

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour bannir l'ennui de votre dimanche et prendre de l'avance sur le monde.

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Et Cætera

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Quatre articles pour prendre de l'avance sur le monde.