Il volerait sans doute beaucoup moins vite sans réacteur. | Boom Supersonic
Il volerait sans doute beaucoup moins vite sans réacteur. | Boom Supersonic

Patatras: plus personne ne veut fabriquer le réacteur du supersonique de Boom

C'est ennuyeux, ou c'est une chance.

C'est sans doute l'une des aventures aéronautiques modernes qui fait le plus parler d'elle: la jeune pousse Boom Supersonic souhaite doter le Concorde d'une descendance contemporaine.

Capable de transporter des passagers civils comme des militaires, l'avion a rapidement suscité l'intérêt de diverses compagnies, telle United qui, dès juin 2021, sortait le carnet de chèques pour commander quinze exemplaires de la chose ou, plus récemment, American Airlines qui faisait de même pour vingt aéronefs.

Un bel optimisme pour un appareil qui, pour l'instant, n'existe que sur le papier. Et qui pourrait tarder à voir le jour. Après une rebuffade il y a quelques semaines de Rolls-Royce, qui décidait finalement de ne pas se mouiller dans un projet désormais jugé trop risqué, Boom Supersonic se retrouve le nez dans l'eau, sans aucun motoriste pour l'aider à propulser un engin prévu pour 2029 –soit demain ou presque.

«Après une étude active, Rolls-Royce a déterminé que le marché supersonique civil n'était pas une priorité pour nous en ce moment et, par conséquent, ne poursuivra pas son travail sur ce programme», écrivait alors le motoriste, qui lui souhaite «tout le succès possible à l'avenir».

Ce dernier ne passera pas par GE Aviation, Honeywell ou Safran Aircraft Engines: comme le rapporte Business Insider, les trois firmes ont affirmé à FlightGlobal ne pas être intéressées par la conception de réacteur pour le Boom Overture, malgré l'intérêt qu'il semble susciter. Pratt & Whitney continue de son côté à évaluer l'idée de motoriser un tel supersonique, qu'elle juge encore «tangente».

Boom, qui ne cesse de mettre en avant le caractère durable de son projet et du carburant du futur qui le fera voler, ne se laisse pas pour autant abattre. «Nous pouvons à nouveau confirmer notre intention d'annoncer notre partenaire moteur et notre approche transformatrice pour des vols supersoniques fiables, efficients et durables plus tard cette année», a commenté l'entreprise auprès de Business Insider.

Tout faire soi-même

Un partenaire qui pourrait, éventuellement, être Boom elle-même. Interrogé par le même site, l'expert Henry Harteveldt avance ainsi que la petite entreprise pourrait devoir décider de concevoir elle-même ses réacteurs.

Une tâche très complexe et coûteuse, qui l'obligerait sans doute à s'appuyer sur un solide partenaire technique. «Boom a expliqué qu'elle voulait des aéronefs aussi responsables que possible sur le plan environnemental, ce qui est un objectif noble et d'une importance critique, mais il est déjà assez compliqué et cher pour elle de concevoir l'avion», note Harteveldt.

Le président d'Atmosphere Research Group explique également que, si Boom suivait cette voie complexe, il lui faudrait faire attention à ne pas violer la propriété intellectuelle d'un quelconque autre motoriste supersonique, ce qui rend la tâche plus difficile encore.

Si néanmoins la jeune structure tentait et réussissait le pari, elle deviendrait propriétaire de sa plateforme supersonique du premier au dernier boulon. Une indépendance technique qui pourrait fortement intéresser les plus gros constructeurs comme Airbus ou Boeing et qui, au bout du compte, pourrait se révéler extrêmement lucrative.

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.