«La première étape est de garantir un transport “zéro-émissions”», selon Melinda Hanson, directrice du département Durabilité. Une trottinette à San Francisco (États-Unis) le 17 avril 2018. | Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP
 
«La première étape est de garantir un transport “zéro-émissions”», selon Melinda Hanson, directrice du département Durabilité. Une trottinette à San Francisco (États-Unis) le 17 avril 2018. | Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP

 

Bird veut rendre ses trottinettes plus écologiques

L’entreprise américaine a annoncé cette semaine travailler à réduire l’empreinte carbone de son parc.

Depuis quelque temps déjà, les moyens de transport citadins ont opéré leur mue écolo. Parmi eux, les trottinettes électriques partagées, qui ont vocation à remplacer la voiture sur les petits et moyens trajets. Si elles peuvent, à première vue, sembler un moyen de locomotion propre, la pollution engendrée par les véhicules de collecte, l’énergie nécessaire à leur charge et surtout leur durée de vie limitée (certaines doivent être remplacés après seulement quelques mois) a conduit l’entreprise Bird à revoir sa copie.

D’après Melinda Hanson, directrice du département Durabilité, de grands projets sont en cours afin de rendre la flotte de scooters Bird plus éco-responsable: «La première étape est de garantir un transport “zéro-émissions”».

L’entreprise a donc décidé d’acheter des crédits d’énergie propre et décarbonée afin de compenser son bilan énergétique en soutenant un projet de reforestation sur les rives du Mississippi et l’installation de panneaux solaires dans des écoles californiennes.

Des nouveaux modèles plus résistants

La longévité des trottinettes devrait quant à elle augmenter. Les premiers modèles avaient été conçus pour le marché chinois où les personnes qui les utilisent sont plus petites. Bird travaille désormais à rendre roues, freins et batteries plus robustes. Là encore, Melinda Hanson se montre très optimiste, espérant que l’entreprise sera bientôt en mesure de publier des chiffres encourageants sur leur durabilité.

Autre facteur réduisant leur durée de vie: la mauvaise utilisation des trottinettes, souvent laissées à l’abandon sur les trottoirs. Sans compter que la flotte fait l’objet d’actes de vandalisme répétés (engins brûlés ou jetés à l’eau). Si Bird n'a toujours pas trouvé de solution à ce problème, la compagnie espère voir le nombre d’incivilités baisser une fois que les appareils auront pleinement pris leur place dans le paysage urbain.

Repenser la mobilité en ville

Mais la trottinette électrique finira-t-elle par remplacer vraiment la voiture ou la marche à pied? Pour tenter d'avoir la réponse, Bird collabore avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour mesurer au mieux l’impact de ses véhicules. Les signes sont encourageants. À Portland, dans l’Oregon, un sondage réalisé par la ville a montré qu’un tiers des habitant·es les empruntant auraient, si elles n'existaient pas, fait le chemin en voiture.

Le nombre grimpe encore lorsqu’il s’agit de touristes. Un succès qui ne devrait pas se démentir. Aux États-Unis, la micro mobilité à trottinettes ou à vélos partagés a plus que doublé pour atteindre 84 millions de trajets l’an dernier.

En ce moment

«L'effet Jio», ou comment un homme a révolutionné l'Inde en trois ans

Biz

«L'effet Jio», ou comment un homme a révolutionné l'Inde en trois ans

De zéro à 322 millions d'abonnements: le Xavier Niel indien a bouleversé son pays en entraînant les autres.

Quand un compte Tinder est obligatoire pour entrer en soirée

Biz

Quand un compte Tinder est obligatoire pour entrer en soirée

Des frat houses américaines signent des contrats avec des applications de rencontres moyennant rémunération.

Demain, à la place de vos commerces de proximité, des cafés Facebook

Biz

Demain, à la place de vos commerces de proximité, des cafés Facebook

Dans un monde post-Amazon, nos cités seront peut-être envahies par les marques numériques.