Henry Ford, ce visionnaire. | Hartsook, photographer. via Wikimedia Commons – TheDigitalArtist via Pixabay – Montage korii.fr
Henry Ford, ce visionnaire. | Hartsook, photographer. via Wikimedia Commons – TheDigitalArtist via Pixabay – Montage korii.fr

Le bitcoin a-t-il été inventé il y a cent ans?

En 1921, Henry Ford proposait la création d'une «monnaie énergétique» rappelant étrangement la cryptomonnaie.

Le 31 octobre 2008, un dénommé Satoshi Nakamoto publiait un livre blanc détaillant le fonctionnement d'une nouvelle monnaie numérique, basée sur le pair-à-pair. Officiellement, le bitcoin a donc 23 ans. Mais l'idée d'une monnaie indépendante des banques centrales et des espèces sonnantes et trébuchantes est bien plus ancienne. Elle avait même germé dans l'esprit du célèbre industriel Henry Ford, comme le rappelle un article du site Cointelegraph.

Le 4 décembre 1921, le New York Tribune publie un article affirmant que Ford veut présenter au Congrès américain un projet de «monnaie énergétique», basée sur un système entièrement nouveau. «Dans le système de change énergétique, la norme serait une certaine quantité d'énergie exercée pendant une heure qui serait égale à un dollar», propose Ford. La monnaie serait créée grâce à la «plus grande centrale électrique du monde», construite évidemment par ses soins.

«Avec le système des monnaies énergétiques, une certaine quantité d'énergie, provenant, disons, d'une utilisation d'une heure, serait égale à un dollar», décrit Ford. On peut déjà noter une première ressemblance avec le bitcoin, qui repose sur un processus de minage très énergivore. Mais c'est surtout la vision du système lui-même qui fait étrangement penser à la cryptomonnaie.

«Il s'agit de penser et de calculer en des termes totalement différents de ceux qui nous sont fixés par le système bancaire international auquel nous sommes devenus si habitués et dont nous pensons qu'il n'y en a pas d'autre possible», avance l'industriel. À l'époque, les échanges internationaux sont dominés par l'or, contrôlé selon lui par les banquiers internationaux et l'élite économique, qui accumulent les richesses et s'en servent pour financer des guerres.

«L'or est maléfiqu car il peut être contrôlé et provoque la guerre. Brisez ce contrôle et vous pouvez éviter la guerre», affirme ce pacifiste convaincu. La monnaie énergétique, elle, serait décentralisée et indépendante de toute autorité.

De l'énergie à l'infini

Le rêve de Ford ne s'est jamais concrétisé, mais c'est bien cette vision d'une monnaie indépendante des banques centrales qui a prévalu à la création du bitcoin après la crise financière de 2007. Les internautes de Reddit qui ont ressorti l'article du New York Tribune se sont donc demandé si Satoshi Nakamoto n'avait pas été inspiré par Ford (certains allant même jusqu'à prétendre que ce mystérieux Nakamoto ne serait autre que sa réincarnation).

Cinquante ans après la publication de la tribune de Ford, le système de convertibilité entre l'or et le dollar a été aboli avec la fin des accords de Bretton Woods. Le dollar fluctue aujourd'hui au gré de la conjecture économique, ce qui a notamment engendré le choc pétrolier de 1973 ou la crise asiatique de 1997.

On peut toutefois noter une différence entre la monnaie énergétique imaginée par Ford et le bitcoin: la première n'imposait pas de limite à la monnaie créée, là où seuls 21 millions de bitcoins sont prévus pour exister. Or, le bitcoin est déjà accusé d'avoir un impact environnemental désastreux. La création d'énergie en énorme quantité et de façon infinie que requérait le système de Ford n'aurait sans doute pas été bien compatible avec nos objectifs énergétiques.

En ce moment

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre regard sur le monde.

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Tech

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Produire sa nourriture dans des trous, c'est le concept audacieux de GreenForges.

Pourquoi le changement climatique menace l'électricité éolienne

Tech

Pourquoi le changement climatique menace l'électricité éolienne

La vitesse du vent a tendance à s'affaiblir sous les latitudes tempérées, ce qui compromet le potentiel des éoliennes.