Cet avion du futur n'a peut-être aucun avenir. | Royal Air Force
Cet avion du futur n'a peut-être aucun avenir. | Royal Air Force

Le Brexit va-t-il tuer le Tempest, le jet futuriste de la Royal Air Force?

C'est un bijou technologique, mais l'incertitude plane sur son financement et ses débouchés commerciaux.

Le Tempest britannique sera-t-il sacrifié sur l'autel des coupes budgétaires? L'industriel qui supervise le projet, BAE Systems, a commandé au cabinet PwC un rapport qui conclut à la nécessité de sanctuariser son financement.

Selon celui-ci, le Tempest générerait 20.000 emplois qualifiés via le consortium Team Tempest, associant les Britanniques BAE Systems et Rolls-Royce, le Français MBDA et l'Italien Leonardo. Toujours selon PwC, l'avion devrait rapporter 25 milliards de livres (27,6 milliards d'euros) à l'économie britannique d'ici à 2050.

«Le programme stimulera aussi des technologies connexes telles que l'IA ou les aéronefs sans pilote (des aspects clés du système Tempest), et les recherches au niveau de la science des matériaux, des techniques de fabrication et de l'avionique de niveau militaire, comme les radars, armes et autres capteurs», reformule Forbes.

L'avion embarque effectivement des technologies de pointe: son radar collecte 10.000 fois plus de données que les modèles antérieurs, aspirant en une seconde «l'équivalent du trafic internet d'Édimbourg».

Achetez-le, sinon ça se vendra pas

Alors que 25 à 30 milliards de livres sont nécessaires pour boucler le projet, le gouvernement britannique n'a pour l'instant garanti qu'un financement de... 2 milliards de livres.

Il redoute peut-être que le projet déraille financièrement, comme son prédécesseur le Typhoon, dont le développement a coûté entre 5 et 6 fois plus que prévu: 37 milliards de livres au lieu des 7 milliards initialement escomptés.

Par ailleurs, en matière d'exportations, le Tempest sera concurrencé par deux chasseurs américains de sixième génération et par le SCAF franco-germano-espagnol. «Il n'est pas sûr du tout qu'il existe un marché mondial suffisamment important pour quatre avions de chasse occidentaux de 6e génération concurrents», prévient Forbes.

En ce moment

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Biz

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Aux États-Unis, les promotions de fin novembre sont bien moins agitées que d'habitude.

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Tech

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Les magasins sont pris d'assaut à cause d'une pénurie.

La guerre des lobbies du «low carb»

Biz

La guerre des lobbies du «low carb»

Les partisans des régimes pauvres en glucides tentent d'influencer les normes nutritionnelles qui doivent être revues prochainement.