Selon Carbfix, 95% du CO2 injecté peut être minéralisé en l'espace de deux ans. | Kai Gradert via Unsplash
Selon Carbfix, 95% du CO2 injecté peut être minéralisé en l'espace de deux ans. | Kai Gradert via Unsplash

Une start-up islandaise veut rapatrier le CO2 européen pour le minéraliser

Le commerce de déchets est devenu une affaire bien rentable.

Dans la série des pays poubelles, je demande l'lslande. En mars 2021, korii. rapportait comment l'Arabie saoudite était prête à rapatrier le CO2 généré dans d'autres pays pour vendre son gaz.

Il est aussi de notoriété publique que les pays asiatiques ont longtemps été le déversoir des produits en plastique usés des pays riches, et que les vieilles voitures diesel bannies de nos routes atterrissent bien souvent dans les mégalopoles africaines.

La spécialisation dans les déchets peut aussi se transformer en activité lucrative. La start-up islandaise Carbfix construit actuellement un terminal à Straumsvik au sud de Reykjavik, la capitale, afin de créer un site de stockage de CO2 provenant de pays tiers.

La technique consiste à dissoudre le dioxyde de carbone dans l'eau afin qu'il interagisse avec les roches basaltiques pour former des minéraux stables qui vont emprisonner le carbone pour des milliers d'années. Selon Carbfix, 95% du CO2 injecté peut ainsi être minéralisé en l'espace de deux ans.

Il existe déjà de nombreux projets de stockage de carbone. Mais la plupart nécessitent des conditions géologiques et techniques très particulières. Selon un récent rapport de l'Ademe, seules 24 Mt d'émissions de CO2 par an pourraient être captées en France, dont 90% seraient stockées en mer hors du territoire du pays.

Le stockage par les minéraux envisagé par Carbfix propose une solution bien plus légère à mettre en œuvre. Il repose sur un réseau de puits d'injection peu profonds, plutôt que sur un seul puits de grande capacité. Ce dispositif permet une expansion modulaire offrant la possibilité d'ajouter des puits au fur et à mesure, un peu comme les silos de déchets nucléaires à La Hague.

Pas cher, sous terre

«Une fois le CO2 transformé en pierre, plus aucune surveillance n'est nécessaire», décrit Bloomberg. Comparée aux 24 Mt françaises, «la zone de rift active en Islande pourrait stocker à elle seule plus de 400 Gt de CO2», affirme Carbfix, supportée par le milliardaire Bill Gates.

Une gigantesque capacité de gisement que la jeune pousse veut utiliser pour attirer les entreprises étrangères désireuses de se débarrasser de leur dioxyde de carbone.

Carbfix promet un coût de stockage à moins de 20 euros la tonne, ce qui s'avèrerait extrêmement rentable vu que la tonne de carbone se situe actuellement autour 45 euros sur les marchés européens.

Même en prenant en compte le transport par bateau, l'affaire continuerait d'être payante du point de vue environnemental, surtout si les futurs navires sont alimentés à l'ammoniac, fait valoir Carbfix. L'installation démarrera en 2025 avec une pleine capacité annuelle de 3 millions de tonnes de stockage, selon Bloomberg.

Ultime avantage de l'Islande: vous trouverez en pleine mer très peu de zadistes prêts à bloquer pendant des mois un site de stockage de déchets. À moins d'une révolte d'un banc de cabillauds?

En ce moment

Bloomberg révèle les chiffres secrets et fous de «Squid Game»

Biz

Bloomberg révèle les chiffres secrets et fous de «Squid Game»

Le site a eu accès à de rares chiffres internes sur le phénomène, un hit à 900 millions de dollars pour Netflix.

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Tech

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Le Lockheed A-12 n'a été utilisé que par la CIA durant la Guerre froide.

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre regard sur le monde.