Y a-t-il un pilote dans l'avion? | Red Bull
Y a-t-il un pilote dans l'avion? | Red Bull

La cascade aérienne la plus débile de l'histoire a frôlé la catastrophe

Qu'est-ce qui aurait pu mal se passer?

Sous l'égide de Red Bull, spécialiste en sensations parfois beaucoup trop fortes, a été tentée fin avril l'une des cascades aériennes les plus folles, sinon stupides, jamais pensées par l'être humain depuis qu'il vole: un plane swap, soit un échange d'avions, en français plus ou moins correct.

Au-dessus du désert de l'Arizona, les deux pilotes, parachutistes et cousins Luke Aikins (48 ans) et Andy Farrington (39 ans) devaient ainsi quitter leur aéronef en plein vol, à 14.000 pieds au-dessus du sol et en plein piqué, pour aller rejoindre celui de leur comparse puis en reprendre les commandes.

Que pouvait-il mal se passer? Malgré le talent des deux hommes, des installations particulières sur les deux appareils (des aérofreins conçus pour l'occasion) et, bien sûr, une préparation ne laissant (presque) rien au hasard, tout.

Franchement? Facile. | Red Bull

Semi-réussite

Et tout s'est mal passé. Comme le relate USA Today, l'un des deux avions s'est mis à vriller, du fait sans doute d'une perte de centre de gravité, et a fini par se crasher au sol sans que son (nouveau) pilote ne puisse l'atteindre et en reprendre le manche. L'un des deux cascadeurs, Luke Aikins, a néanmoins réussi à sauter d'un avion à l'autre.

Son camarade Andy Farrington a donc été moins heureux mais a pu finir son aventure en parachute, en vie et en bonne santé. Il s'agit donc d'une moitié de plane swap réussi ou d'une moitié de plane swap raté, selon votre niveau d'optimisme du moment –s'il pouvait penser, le Cessna 182 écrasé sur le sable arizonien se placerait sans doute de lui-même dans la seconde catégorie.

Andy Farrington et Luke Aikins (qui avaient tout testé en amont sauf le piqué, le saut et l'échange finaux) ainsi que leur sponsor qui donne des ailes (mais en reprend aussi parfois) en sont donc quitte pour une belle frayeur, et une analyse pour comprendre ce qui s'est passé pour que l'un des aéronefs se mette à tournoyer de la sorte.

Ils ne seront pas les seuls à enquêter: la FAA, instance américaine de surveillance de la chose aérienne, n'est sans doute pas ravie que la tentative de cascade se soit (mal) déroulée alors qu'elle l'avait formellement interdite. Pour la marque, en revanche, l'opération semble réussie: nous en parlons.

En ce moment

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.

Le J-20 furtif chinois ne fait pas (encore) peur aux États-Unis

Tech

Le J-20 furtif chinois ne fait pas (encore) peur aux États-Unis

Ses missiles, en revanche...

Les dragons de «Game of Thrones» pourraient-ils réellement voler?

Tech

Les dragons de «Game of Thrones» pourraient-ils réellement voler?

Un ingénieur en aéronautique tente quelques calculs savants.