Certaines personnes auraient acheté des milliers de disques durs à revendre, afin de réaliser de juteux bénéfices après la hausse des prix. | Benjamin Lehman via Unsplash
Certaines personnes auraient acheté des milliers de disques durs à revendre, afin de réaliser de juteux bénéfices après la hausse des prix. | Benjamin Lehman via Unsplash

Le chia, un bitcoin «vert», provoque une pénurie de disques durs

La nouvelle crypto est basée sur le stockage informatique, et ça coince déjà.

Alors que la pénurie de puces paralyse de nombreux secteurs, ce sont cette fois-ci les disques durs qui viennent à manquer. Le site Tom's Hardware remarque que les prix de disques durs de grande capacité et les disques SSD ont vu leur prix s'envoler de 30% à 40% en quelques semaines fin avril en Chine.

Ce n'est pas le télétravail ou une soudaine passion pour les films HD qui est en cause, mais une nouvelle cryptomonnaie appelée Chia.

Le bitcoin et la plupart des cryptomomnnaies sont basés sur le concept de «proof of work» (preuve de travail), qui implique la résolution de calculs compliqués pour créer de la nouvelle monnaie.

Le procédé est très énergivore: on estime que la consommation électrique du bitcoin est équivalente à un dixième de la production totale solaire et éolienne dans le monde.

Le Chia, une cryptomonnaie créée en Chine, fonctionne elle sur un système différent baptisé «proof of space and proof of time» (PoST), où la monnaie n'est pas minée grâce à la puissance de calcul mais repose sur la capacité de stockage des mineurs, qui installent sur un disque dur des logiciels de cryptage. Autrement dit, Chia fait travailler l'espace de stockage des utilisateurs plutôt que le GPU.

«Des montagnes de déchets électroniques»

Sur le papier, cette technologie est plus vertueuse du point de vue environnemental. Sauf que le nombre de réécritures sur les disques durs est limité: le site Tech Power up souligne que les SSD typiques de 256 Go durent à peine 40 jours d'écriture de disque, ou 160 jours pour 1 To.

Il faut donc les renouveler fréquemment. Comme la technologie privilégie les disques durs les plus gros et les plus rapides, la pénurie menace dans cette catégorie. Le Western Digital de 12 To est par exemple passé de 2.188 yuans (280 euros environ) en février à 3.499 yuans (447 euros environ), remarque le Monde informatique.

D'après des responsables des sites de e-commerce chinois Taobao et JD.com, cités par le South China Morning Post, les disques durs de capacité supérieure à 8 To ne sont d'ores et déjà plus disponibles.

À cela s'ajoute un phénomène de thésaurisation. Certains revendeurs ont anticipé le lancement de Chia le 3 mai, comme le souligne Tom's Hardware qui se base sur une enquête du site chinois Time Finance. Ces personnes auraient acheté des milliers de disques durs à revendre, afin de réaliser de juteux bénéfices après la hausse des prix.

Pire: le Chia n'est sans doute pas plus vertueux que le bitcoin, comme il est présenté. «Plutôt que de consommer de l'énergie, cela va se traduire par des montagnes de déchets électroniques, car les disques durs tomberont en panne plus rapidement et plus souvent», déplore dans le New Scientist Aron Peterson, qui travaille dans la production numérique au Royaume-Uni.

En ce moment

Un projet de micropuces médicales implantables existe vraiment, mais à quoi sert-il?

Tech

Un projet de micropuces médicales implantables existe vraiment, mais à quoi sert-il?

La réalité est bien éloignée du fantasme.

Les Américains achètent tant de voitures d'occasion qu'ils rendent les économistes fous

Biz

Les Américains achètent tant de voitures d'occasion qu'ils rendent les économistes fous

Le marché est responsable à lui seul du tiers de l'inflation.

Capable de soulever un porte-avion, l'aimant le plus puissant du monde est en route pour ITER

Tech

Capable de soulever un porte-avion, l'aimant le plus puissant du monde est en route pour ITER

Le soleil artificiel a besoin d'un puissant gardien.