Une maquette de la station spaciale chinoise, montrée à Zhuhai en 2018. | Wang Zhao / AFP
Une maquette de la station spaciale chinoise, montrée à Zhuhai en 2018. | Wang Zhao / AFP

La Chine lancera une nouvelle station spatiale en 2021

Onze missions sont prévues en deux ans: les ambitions sont immenses.

Dès l'année prochaine, la Chine mettra en orbite le premier module d'une nouvelle station spatiale, a récemment annoncé Zhou Jianping, responsable du programme national de vols spatiaux habités.

«Le lancement du module central Tianhe sur une Longue Marche 5B pourrait avoir lieu à Wenchang début 2021. Il sera suivi d'un vol habité Shenzhou, depuis Jiuquan, et d'une mission cargo Tianzhou. Le premier des deux modules d'expérimentation sera ensuite lancé pour l'amarrage avec Tianhe», détaille SpaceNews.

En tout, la Chine réalisera onze missions spatiales: trois pour amener le module central de la station et les modules expérimentaux, quatre vols habités et quatre vols cargos. Il utiliseront les lanceurs Longue Marche 2F, Longue Marche 7 et Longue Marche 5B –ce dernier ayant été testé avec succès début mai.

Engagez-vous

La station, qui pèse 66 tonnes, pourra accueillir jusqu'à trois taïkonautes pour des rotations de six mois. Elle devrait servir à des recherches dans les domaines de l'«astronomie, de la médecine spatiale, de la biotechnologie spatiale, de la physique des fluides en microgravité, de la combustion en microgravité et des technologies spatiales».

Pékin lancera aussi le téléscope Xuntian une fois la station assemblée. Un maximum de dix-huit astronautes seront recruté·es pour l'occasion. Des militaires de l'armée de l'air chinoise, mais aussi des scientifiques et des ingénieur·es.

Avant la fin de l'année, la Chine réceptionnera les échantillons lunaires prélevés par Chang'e 5. Et, dès juillet, elle devrait mettre le cap sur Mars avec la mission Tianwen-1. Pékin est désormais une puissance spatiale avec laquelle il faut compter.

En ce moment

Un imposteur à bord d'un van Amazon rôde dans New York

Biz

Un imposteur à bord d'un van Amazon rôde dans New York

Cambrioleur, livreur créatif, policier, manigances d'Amazon? Le mystère est entier.

Les réunions en visioconférence boostent la chirurgie esthétique

Et Cætera

Les réunions en visioconférence boostent la chirurgie esthétique

La lumière blafarde des webcams nous met rarement à notre avantage.

Panique aux États-Unis: la pandémie cause une pénurie de bubble tea

Biz

Panique aux États-Unis: la pandémie cause une pénurie de bubble tea

Loin d'être anecdotique, c'est un bon exemple de l'effet de la crise sanitaire sur le commerce mondial.