Présentation de la batterie nouvelle génération de Tesla lors de la conférence annuelle des actionnaires. | Dylan Scarsone Apexpixel via Unsplash
Présentation de la batterie nouvelle génération de Tesla lors de la conférence annuelle des actionnaires. | Dylan Scarsone Apexpixel via Unsplash

Comment Tesla prévoit de baisser le prix de ses batteries

Le plan d'Elon Musk est ambitieux mais indispensable.

La récente débandade de Nikola fait sans doute la joie d'Elon Musk. L'entreprise se pose en concurrent direct à Tesla en pariant sur les véhicules à hydrogène qui, selon elle, auraient plus d'avenir que ceux utilisant des batteries lithium-ion.

Seulement, après un départ en fanfare à la bourse, Nikola a brutalement chuté après qu'un rapport a dévoilé que sa technologie révolutionnaire était grandement exagérée. Pour Musk, le moment était donc idéal pour annoncer des batteries lithium-ion nouvelle génération.

En plus de performances démultipliées, la nouvelle batterie dévoilée lors de la conférence annuelle des actionnaires devrait, selon l'entreprise, couter 56% moins cher que celles utilisées actuellement. Pour cela, l'entreprise promet toute une série d'innovations.

Le composant le plus cher des batteries, le cobalt, devrait être remplacé par du nickel, un métal moins coûteux. Quant au lithium, Musk a pour projet de le miner lui-même, dans le sol du Nevada.

Le design des batteries va aussi radicalement changer. Tesla promet des cellules plus denses, en forme de canettes, où les électrons circuleront mieux. Plus de cellules devraient aussi pouvoir tenir dans des batteries de la même taille, qui seront intégrées directement au plancher des véhicules. Autant de progrès qui devraient diminuer le coût d'assemblage.

Production maison

Aujourd'hui, les cellules des batteries utilisées par Tesla sont majoritairement produites par Panasonic. Cela devrait bientôt changer, puisque Tesla a annoncé avoir amélioré ses lignes de production afin de pouvoir manufacturer elle-même ces cellules nouvelle génération. Tout produire «in-house» pourrait permettre à Tesla de faire quelques économies.

Tout ceci est censé constituer le premier pas vers un futur véhicule à 25.000 dollars [21.500 euros], bien plus abordable que les modèles existants. L'accessibilité est l'une des priorités de Tesla et Musk l'assume lui-même: «Nous n'avons pas de voiture bon marché. C'est quelque chose que nous aurons dans le futur, mais il faut d'abord réduire le prix des batteries.»

C'est un enjeux stratégique important car la Chine est en embuscade, et parie gros sur les véhicules électriques en accordant des subventions importantes aux entreprises du secteur. Or, sa stratégie nationale est depuis des années de proposer l'anti-Tesla: des véhicules technologiquement moins avancés mais accessibles à toutes les bourses.

Néanmoins, Tesla estime que ses nouvelles batteries ne seront disponibles qu'en 2022, et utilisées en premier lieu dans des véhicules haut de gamme. Tesla n'est pas célèbre pour respecter ses deadlines à la lettre, et le monde devra s'armer de patience pour cette «million-mile battery» qui promet des révolutions allant au-delà du secteur automobile.

En ce moment

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Biz

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Les études sur son efficacité sont attendues ces prochains jours, mais ses caractéristiques pourraient tout changer.

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Tech

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Une solution séduisante sur le papier, moins dans la réalité.

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

Et Cætera

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

La fidélité du PDG de MyPillow au président déchu pourrait lui coûter très cher.