«All chauffages are bastards.» | Heater Bloc via Twitter
«All chauffages are bastards.» | Heater Bloc via Twitter

Pour militer contre le capitalisme, un chauffage à faire soi-même pour 6 euros

La low tech au service des sans-abris.

À Portland, le collectif anarchiste Heater Bloc organise depuis quelques mois des ateliers pour fabriquer son propre système de chauffage. L'objectif? Permettre à des centaines de personnes SDF de pouvoir se chauffer sans risque et à moindre coût.

Une nécessité, quand on connaît l'augmentation colossale du prix du gaz aux États-Unis: les prix de l'énergie ont augmenté de 29% pour le seul mois de décembre 2021. Avec cet hiver particulièrement rude, des milliers d'américains ont du mal à se chauffer, pendant que plus d'un demi-million de personnes dorment dehors.

La solution proposée par Heater Bloc est simple, peu coûteuse et il est possible de s'en servir sans risque dans une tente. Dans l'esprit anarchiste, tout est collaboratif et les contenus proposés sont en open-source.

Pour réaliser ce chauffage, il suffit donc de suivre leur guide gratuit publié sur internet. La liste de courses est courte: un bocal en verre, un stock d'alcool isopropylique, un morceau de tube en cuivre et un bout de tissu en coton.

Pour une poignée de dollars

Pour plus de sécurité, on peut placer le bocal dans une assiette, entouré d'un grillage et surmonté d'un pot en terre cuite retourné. Cette installation, digne des plus célèbres musées d'art contemporain, permet non seulement de contrôler la flamme, mais également d'émettre une chaleur constante.

Pour la modique somme de 7 dollars, soit 6 euros, il est donc possible de réaliser un dispositif utilisable pour faire la cuisine ou pour réchauffer des petits espaces intérieurs pendant plusieurs heures, avant de le réalimenter en alcool.

Niveau sécurité, rien n'a été laissé au hasard: si le radiateur de fortune bascule, la flamme s'éteint automatiquement. Une préoccupation primordiale moins d'un mois après l'incendie dans le Bronx à New York où un système de chauffage défectueux a causé la mort de dix-sept personnes.

Pas non plus de risque d'empoisonnement au monoxyde de carbone, comme dans le cas de feux improvisés dans une baril par exemple, l'alcool isopropylique brûlant relativement proprement.

Ce dispositif s'inscrit dans une démarche plus globale d'Heater Bloc pour lutter contre le mal-logement, les inégalités et permettre à chacun d'avoir un toit. Pendant que d'autres fabriquent des chauffages maison pour miner plus de bitcoin, le collectif anarchiste espère que ce chauffage DIY pourra également servir en cas d'urgence à grande échelle, dans des camps de réfugiés ou encore dans des zones subissant de graves pannes de courant.

Depuis le début de l'initiative, des centaines de radiateurs DIY ont surgi aux quatre coins des États-Unis, de Pittsburgh à New York en passant par San Diego. Si vous voulez vous-même tenter l'expérience, vous pouvez retrouver le PDF explicatif juste ici.

En ce moment

💣 L'obus GPS qui fait trembler Moscou 🛢️ L'OPEP du côté russe 🤑 Les SMS ridicules de Musk & co., une journée sur korii.

Et Cætera

💣 L'obus GPS qui fait trembler Moscou 🛢️ L'OPEP du côté russe 🤑 Les SMS ridicules de Musk & co., une journée sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde en avance.

Les SMS d'Elon Musk et de ses copains milliardaires, «de la merde contre les murs»

Tech

Les SMS d'Elon Musk et de ses copains milliardaires, «de la merde contre les murs»

Fayotage, idées à la noix et egos géants: le rachat de Twitter, c'est pas joli joli.

L'alignement de l'Arabie saoudite avec la Russie est un désastre total

Biz

L'alignement de l'Arabie saoudite avec la Russie est un désastre total

Pour la Maison-Blanche, pour l'Ukraine et pour votre plein d'essence.