De vraies coupures entre espaces professionnels et domestiques peuvent, aussi, passer par la technologie. | Justin Main via Unsplash
De vraies coupures entre espaces professionnels et domestiques peuvent, aussi, passer par la technologie. | Justin Main via Unsplash

Contre l'enfermement du télétravail, Microsoft dote Teams d'un «trajet virtuel»

Une initiative positive pour les salariés... et les entreprises.

Du lit au bureau et du bureau au lit: à l'heure du télétravail généralisé, la coupure que représente le trajet entre l'espace de travail et le domicile peut venir à manquer aux salarié·es.

Il est certes agréable d'éviter les bouchons, le métro ou les dizaines de minutes de pédalage, mais l'absence de frontière entre le lieu de vie et celui de l'activité professionnelle peut peser sur la santé mentale. Microsoft a une solution pour cela.

L'entreprise a décidé de créer, sur sa plateforme de travail collaboratif Teams, une fonction «trajet virtuel». Celle-ci n'allumera pas votre voiture à distance, mais proposera aux employé·es un temps de pause entre la fin de la journée de travail et le début des responsabilités domestiques –le dîner des enfants, les factures, la vaisselle, la lessive et autres joyeusetés.

Détente et productivité

Concrètement, Teams proposera aux utilisateurs et utilisatrices qui le souhaitent de remplir une liste des tâches accomplies durant la journée ou à faire durant la suivante, avant de faire un court bilan du travail effectué.

L'application mettra également à disposition une activité de détente, par exemple avec une session de méditation guidée par l'application Headspace, à laquelle Microsoft vient de s'allier pour enrichir sa plateforme.

L'initiative semble positive pour les salarié·es –mais elle le sera aussi pour les entreprises qui les emploient. Selon l'équipe de Microsoft Research, «le moment de réflexion réalisé durant ce moment [le trajet de la maison au bureau] peut accroître la productivité de 12 à 15%». «Ce que nous avons découvert, c'est que cette expérience du trajet ne doit pas être trop longue, et qu'elle joue un rôle dans notre capacité à éclaircir notre esprit», a affirmé Jared Spataro, vice-président de Microsoft 365, durant la conférence de presse d'annonce du projet.

En parallèle, Microsoft va déployer des outils d'analyse pour aider les managers à évaluer les niveaux de collaboration entre les éléments de l'entreprise et leurs niveaux de stress. Avec l'aide de Workplace Analytics, ils et elles pourront par exemple mieux déterminer s'il y a trop de réunions, si la journée de travail s'éternise ou si trop d'heures supplémentaires sont effectuées, pour éviter les burnouts.

En ce moment

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

Biz

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

La molécule de Gilead lui a rapporté 873 millions de dollars, malgré une efficacité contestable.

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Et Cætera

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Et Cætera

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Selon le patron de SpaceX, une fois colonisée, la planète rouge n'obéira à aucune loi ou gouvernement terrien.