Alex Gurzen, le PDG de WiTricity, à New York en 2014. | Bryan Bedder / AFP

Alex Gurzen, le PDG de WiTricity, à New York en 2014. | Bryan Bedder / AFP

Les cordons d'alimentation seront-ils bientôt un souvenir?

La technologie de recharge sans fil évolue vite.

Aujourd'hui, la plupart des appareils électriques sont rechargés en les branchant à une prise. Pourtant, en 2007 déjà, une équipe de scientifiques du MIT est parvenue, en utilisant les champs magnétiques générés par des bobines électriques, à transférer de l'électricité à distance.

Mais le lien entre les bobines étant très délicat, cette technologie ne peut être utilisée que pour recharger des smartphones ou ordinateurs qu'il faut positionner sur une base puis ne plus bouger. Si bien qu'un cordon fait tout autant l'affaire.

En 2017 et 2018, deux équipes de recherche ont réussi à stabiliser le système afin que l'émetteur, le receveur et l'électricité échangée ne fassent qu'un et que lorsque l'une des pièces bouge, tout continue de fonctionner.

Il serait possible de placer ce genre de dispositif dans le sol afin de remplir une pièce d'électricité sans fil et de recharger les appareils qui s'y trouvent. De telles prouesses ne seront pas réalisées ni commercialisables avant des années.

Sous les routes

WiTricity, une entreprise née des premières expériences du MIT en 2007, voit plutôt l'avenir de cette technologie dans la voiture électrique. Il y a fort à parier que le nombre de stations de recharge pour véhicules électriques explosera dans les années à venir, et WiTricity espère que sa technologie en profitera: elle crée des places de parking sous lesquelles sont installées des bases de recharge. Il suffit de s'y garer pour que les batteries de son véhicule fassent le plein.

Qualcomm Halo, rachetée par WiTricity en février 2019, teste un prototype de route en France, où elle a conçu un parcours d'une centaine de mètres. Des cellules à induction sont glissées sous la route et s'activent à l'arrivée d'une voiture. Si cette dernière roule à pleine vitesse, l'électricité est dirigée tout droit vers le moteur; si elle est plus lente, elle est stockée dans la batterie. Electreon, une start-up israélienne, planche également sur la question.

Pour WiTricity, il est désormais crucial de pouvoir convaincre le plus de constructeurs automobiles possible, son but ultime étant que l'industrie choisisse sa technologie comme solution standard.

La firme travaille depuis 2011 avec Toyota mais en 2017, BMW a commercialisé, en partenariat avec elle, la première voiture à offrir une option de recharge sans fil.

La plus grosse victoire de l'entreprise demeure aujourd'hui le choix, par la Chine, de sa technologie pour constituer la base du standard de rechage sans fil dans le pays –peut-être le début de la conquête globale.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.