Le prototype pourrait sortir de son laboratoire d'ici cinq ans. | David Becker via Unsplash

Le prototype pourrait sortir de son laboratoire d'ici cinq ans. | David Becker via Unsplash

Un générateur expérimental allume cent LED avec une simple goutte d'eau

Il pourrait par exemple générer de l'électricité à partir de la pluie.

Dans une étude récemment publiée dans le journal scientifique Nature, une équipe de recherche de l'Université du Nebraska à Lincoln annonce être parvenue à créer un dispositif qui permet de générer de l'énergie à partir de simple gouttes d'eau.

Pour cela, de l'eau tombe goutte à goutte sur un générateur en oxyde d'indium-étain recouvert d'un revêtement en polytétrafluoroéthylène, accompagné d'une électrode en aluminium. Au contact de l'eau, ce système utilisant les principes de la triboélectricité peut générer une petite quantité d'électricité puis la stocker.

Grâce à cette méthode, il est possible, avec une seule goutte, d'allumer 100 petites LED. Avec quatre gouttes, 1.500 diodes peuvent s'illuminer. Ce n'est pas la première fois qu'une telle expérience est réalisée, mais jamais une telle efficacité n'avait été atteinte.

Le revêtement n'est pas l'unique source de cette efficience. Ce n'est pas seulement au contact de la surface que les gouttes d'eau produisent de l'énergie: c'est lorsqu'elles roulent sur la surface du générateur que le pic énergétique est atteint.

Un prototype fonctionnel dans cinq ans

Lorsque l'eau se répand sur la surface et touche l'électrode en aluminium, elle connecte tous les éléments du générateur et crée un circuit fermé entre des parties auparavant isolées les unes des autres. Les gouttes agissent ainsi comme une résistance et le revêtement comme un condensateur.

Les scientifiques expliquent que les techniques couramment utilisées pour créer de l'énergie à partir de l'eau, ressource dont nous disposons en grande quantité, nécessitent impérativement un fort courant généré par une rivière ou la marée, par exemple. Ce système pourrait s'avérer une piste pour produire de l'électricité à partir de la pluie.

Pour l'instant, ce n'est qu'une expérience et l'équipe doit encore régler certains problèmes, notamment la corrosion des électrodes. Elle espère qu'un prototype fonctionnel pourra sortir de son laboratoire d'ici cinq ans.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.