Plus d'énergie, mais aussi plus de bruit. | Anastasia Palagutina via Unsplash
Plus d'énergie, mais aussi plus de bruit. | Anastasia Palagutina via Unsplash

Avec des pales plus longues, le coût de l'éolien peut être divisé par deux

Quand on habite à proximité d'éoliennes, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Plus efficaces, mais plus encombrantes: ces dix dernières années, l'allongement des pales des éoliennes a permis d'accroître leur production d'électricité sans trop agrandir leurs mâts. Mais si l'industrie se frotte les mains, le voisinage bougonne.

Augmenter la taille d'une pale revient à élargir la zone de balayage, autrement dit la longueur du cercle formé lorsqu'elle tourne. Depuis 2009 aux États-Unis, la zone de balayage moyenne a doublé, grâce à des pales 20% plus longues, a calculé le ministère de l'Énergie américain.

Avec ces nouvelles pales, les éoliennes captent mieux le vent et sont beaucoup plus efficaces: dans le meilleur des cas, le coût de leur électricité peut être divisé par deux. «On peut encore progresser considérablement dans ce domaine», assure Mark Bolinger, chercheur au Laboratoire national Lawrence-Berkeley.

L'allongement des pales est la tendance la plus marquée dans la conception des éoliennes. Les mâts n'ont quant à eux grandi que d'environ 12% en une décennie. Malheureusement, cette évolution complique l'obtention des autorisations pour installer des éoliennes.

Problèmes de voisinage

Tout comme les mâts plus grands, des pales plus longues peuvent interférer avec le trafic aérien. Elles sont aussi plus bruyantes et nécessitent une surface au sol plus importante pour fonctionner –de quoi causer quelques problèmes de voisinage.

Dans le Maryland, les élu·es de la ville d'Ocean City ont demandé à l'État d'annuler des projets d'éolien offshore lorsqu'il a été révélé que le Haliade-X de General Electric, le plus grand modèle disponible sur le marché, serait utilisé.

En Virginie, les autorités réfléchissent à une modification des lois sur l'aménagement du territoire pour permettre l'installation de la première ferme éolienne de l'État. L'opérateur Apex Clean Energy souhaite utiliser des turbines de 213 mètres de haut, au lieu des 152 mètres initialement prévus.

L'Advanced Research Projects Agency-Energy (ARPA-E) planche sur une éolienne encore plus grande que la Haliade-X, ainsi que sur des projets de pales plus longues et plus flexibles.

Leur acceptabilité plus faible, la difficulté à les transporter et le risque d'usure prématurée des éoliennes devrait toutefois limiter le recours aux pales géantes.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.