Bientôt la solution à tous les problèmes d'eau manquante? | Praveen Kumar & Scientific Reports
Bientôt la solution à tous les problèmes d'eau manquante? | Praveen Kumar & Scientific Reports

L'évaporation des océans, une source d'eau potable infinie et bientôt exploitable

Des investissements qui pourraient sauver bien du monde.

Si l'eau de mer était potable, bien des problèmes seraient réglés. À défaut, des chercheurs et chercheuses de l'université de l'Illinois viennent de publier les résultats de travaux qui pourraient changer les choses en matière d'accès à l'eau potable: à condition de se munir des infrastructures nécessaires à la pérennisation d'un tel projet, la vapeur d'eau émanant des océans pourrait être récoltée afin d'être consommée en toute tranquillité.

L'équipe dirigée par Praveen Kumar, professeur en génie civil et environnemental, a mené son étude sur quatorze points du globe, explique Interesting Engineering. Son projet d'installations offshore permettant de récolter cette vapeur océanique est apparemment viable quelle que soit la localisation, et ce malgré les changements climatiques actuels.

Les problèmes d'accès à l'eau potable sont amenés à se multiplier, y compris dans des pays comme les États-Unis, explique le Praveen Kumar: «C'est un problème mondial, qui nous touche aussi de très près. Il suffit de constater le niveau très bas du fleuve Colorado, qui va affecter tout l'ouest américain.» Et c'est là que les océans pourraient intervenir.

Méthode providentielle

«Dans les régions subtropicales, on assiste à une évaporation des océans, due aux radiations solaires», poursuit-il. En raison du réchauffement climatique, ce phénomène devrait augmenter au fur et à mesure des mois et des années. Et il est désormais temps d'en tirer profit pour permettre aux régions les plus sèches de subsister.

«Nous avons besoin de trouver un moyen d'augmenter nos ressources d'eau potable. La conservation et le recyclage ont beau rester essentiels, cela ne peut plus suffire pour répondre aux besoins humains», affirme également Praveen Kumar, dont l'équipe propose une méthode consistant à rediriger l'eau s'évaporant des océans, afin de pouvoir la condenser puis la collecter.

Les méthodes précédemment utilisées, comme le dessalement (ou désalinisation) de l'eau, le «cloud seeding» (technique consistant à intervenir sur les nuages pour favoriser les précipitations) ou le recyclage des eaux usées.

La présence, dans ces dernières, de métaux lourds impossibles –ou en tout cas très difficiles– a éliminer a hélas empêché le recyclage de devenir la méthode nécessaire et suffisante à tous les problèmes d'eau rencontrés dans certaines zones de notre planète.

En ce moment

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Tech

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Dans la course aux armes hypersoniques, Chine et Russie ont plusieurs longueurs d'avance sur les États-Unis.

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour bannir l'ennui de votre dimanche et prendre de l'avance sur le monde.

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Et Cætera

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Quatre articles pour prendre de l'avance sur le monde.