La fusée Longue Marche 2F décolle du centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest de la Chine), le 17 juin 2021. | Greg Baker / AFP
La fusée Longue Marche 2F décolle du centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest de la Chine), le 17 juin 2021. | Greg Baker / AFP

Que fabrique la Chine avec le long vol orbital de son mystérieux vaisseau spatial réutilisable?

Mystère et boule de gomme.

L'un des projets militaro-spatiaux américains les plus curieux est sans nul doute le X-37B de l'US Air Force, une navette autonome qui a déjà, avec succès, passé plus de deux ans dans l'espace et que les États-Unis pourraient souhaiter doter d'armes et affecter à une unité de «guerre orbitale» opérée par la fameuse Space Force.

La Chine, qui est elle même une puissance spatiale de plus en plus capable, ne s'en laisse bien sûr pas compter et développe de son côté, et dans le plus grand des secrets, son propre «vaisseau spatial réutilisable».

La chose avait surpris les rivaux stratégiques de l'empire du Milieu en 2020, lorsqu'il avait été annoncé que ledit vaisseau avait passé deux jours en orbite avant de retrouver sa Terre natale, se posant sur une piste aménagée dans un lac de sel à Lop Nur, dans l'ouest du pays.

Deux ans plus tard, nous n'en savons pas beaucoup plus. Sauf que rebelote: le 4 août, une fusée Longue Marche 2F chinoise, l'une des plus fiables, renvoyait dans l'espace le mystérieux vaisseau depuis la base de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi, pour un vol orbital qui, à l'heure où ces lignes sont écrites, est encore en cours.

Ça plane pour lui

La Chine n'a fourni que peu d'informations sur la mission, sinon qu'elle durerait «un certain temps» et que l'engin servirait à «des usages pacifiques de l'espace» –il avait été précédemment annoncé qu'il serait capable d'effectuer vingt missions.

L'observateur Andrew Jones, dont les instruments et l'attention sont pointés sur le vaisseau chinois, note simplement que l'engin semble tourner selon une orbite «plus excentrique, pour des raisons inconnues».

Quels sont ces «usages pacifiques de l'espace» mentionnés par la Chine? Nul ne le sait –tout comme personne ne sait s'ils sont réellement pacifiques. Comme le note Ars Technica, les missions du X-37B américain sont généralement tout aussi mystérieuses. L'un des deux engins est d'ailleurs actuellement en orbite depuis plus de huit-cents jours, sans que l'on sache ce qu'il y fabrique réellement –sans doute pas de l'observation météo.

Il est bien sûr tout à fait possible que le vaisseau chinois ait été conçu pour «des usages pacifiques de l'espace», peut-être à des fins de recherche scientifique. Mais ainsi que le montre l'exemple du X-37B, un tel engin placé en orbite longue autour de la Terre et capable de porter divers instruments (capteurs, senseurs, caméras, etc.) peut se transformer en un vecteur armé de choix pour toute armée avancée.

On se souvient ainsi comment le test d'un missile hypersonique orbital à capacité nucléaire avait, en octobre 2021, provoqué une légère panique dans les états-majors occidentaux. Ces derniers étaient stupéfiés que Pékin puisse disposer d'un prototype si avancé d'une arme à même de chambouler le système de défense antimissile américain, pensé pour répondre à une menace à trajectoire balistique plus traditionnelle.

Il y a fort à parier qu'ils soient également actuellement très, très attentifs aux évolutions du mystérieux vaisseau chinois en orbite: ce dont le X-37B est capable, l'engin de Pékin l'est ou le sera également, et les «usages pacifiques de l'espace» ne seront alors qu'un lointain souvenir.

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.