Arrivée de l'USNS Comfort dans les eaux new-yorkaises, le 30 mars 2020. | Bryan R. Smith / AFP
Arrivée de l'USNS Comfort dans les eaux new-yorkaises, le 30 mars 2020. | Bryan R. Smith / AFP

Le USNS Comfort, un navire-hôpital géant à la rescousse de New York

Le bâtiment est à la démesure de la crise qui touche désormais la ville et l'ensemble des États-Unis.

À l'heure où ces lignes ont été écrites, New York comptait déjà plus de 1.200 victimes du Covid-19; à celle où vous les lirez, le bilan sera malheureusement plus lourd encore.

Dans l'épicentre américain de la pandémie, désormais confiné, le pic épidémique est pourtant loin. Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé que le chiffre de 800 décès quotidiens pourrait bientôt être atteint.

Comme ailleurs, les établissements hospitaliers de la ville et de l'État de New York sont débordés. Le matériel, le personnel et les lits manquent, et la crise donne à voir des images terribles de corps anonymes s'entassant dans des camions frigorifiques ou d'hôpitaux de fortune montés à la hâte dans Central Park.

Mille lits sur l'eau

Pour soulager un peu cette pression, les autorités fédérales ont décidé d'envoyer sur place l'un des deux navires-hôpitaux géants qu'elles ont à leur disposition, le USNS Comfort.

Comme son jumeau le USNS Mercy, le bâtiment désormais stationné dans le port de New York n'a pas été construit pour être un lieu de soins. Tous deux sont d'anciens tankers, mis à l'eau en 1976 et rachetés en 1987 par l'US Navy pour être convertis en hôpitaux flottants.

Long de 272 mètres, le USNS Comfort est haut comme un immeuble de dix étages. À sa capacité de 1.000 lits s'ajoute douze salles d'opération, un scanner, quatre appareils à rayons X, une clinique dentaire, une unité de production d'oxygène, de grandes réserves d'eau et tout le matériel nécessaire à la stérilisation massive des instruments utilisés.

Une vaste hélisurface permet à des appareils médicalisés d'effectuer les rotations nécessaires pour acheminer les malades et blessé·es.

Il n'est pas prévu que l'USNS Comfort accueille des personnes souffrant du Covid-19: ses lits et installations seront utilisées pour faire de la place dans les hôpitaux de la ville, en prévision d'une arrivée plus massive encore de contaminé·es à traiter en urgence.

L'USNS Comfort a été déployé à de nombreuses reprises: dans le golfe Persique lors des deux guerres d'Irak, dans les eaux de Haïti lors de la crise de 1994 puis après le tremblement de terre de 2010, mais également sur le territoire américain, notamment à New York à la suite des attentats du 11 septembre 2001 ou dans le Golfe du Mexique après l'ouragan Katrina.

L'USNS Mercy est quant à lui attendu sur la côte ouest des États-Unis.

En France aussi, la marine nationale a été mise à contribution: le Tonnerre, un porte-hélicoptère amphibie, a été mobilisé pour transférer des malades de Corse vers le continent.

En ce moment

La vraie-fausse bourde d'Elon Musk, un oubli à 215 millions, les 871 défauts du F-35, l'hebdo de korii.

Et Cætera

La vraie-fausse bourde d'Elon Musk, un oubli à 215 millions, les 871 défauts du F-35, l'hebdo de korii.

Dix articles pour faire de votre couvre-feu la plus passionnante des aventures.

Les réseaux humains sont-ils naturellement synchronisés?

Et Cætera

Les réseaux humains sont-ils naturellement synchronisés?

Des harmonies qui trouvent des applications en musique, dans les embouteillages, le trading ou les épidémies.

Pourquoi il ne faut pas conduire en jouant à «Pokémon Go»

Et Cætera

Pourquoi il ne faut pas conduire en jouant à «Pokémon Go»

Selon une étude, le jeu de Niantic est responsable de nombreux accidents de la route.