Une démonstration, en 2008, d'un prototype américain de «railgun». | US Navy via Wikipedia
Une démonstration, en 2008, d'un prototype américain de «railgun». | US Navy via Wikipedia

L'Europe va doter sa défense d'un «railgun»

Le projet de canon électromagnétique PILUM a récemment été sélectionné par l'Agence européenne de défense.

PILUM est l'acronyme anglophone de «augmentation des effets à longue portée à l'aide d'un canon électromagnétique», c'est-à-dire d'une arme qui utilise des champs magnétiques pour éjecter ses projectiles plutôt que de l'explosif.

«Le canon électrique doit pouvoir lancer les projectiles à des vitesses initiales bien supérieures à celles obtenues avec les canons chimiques existants. Il utilise la force électromagnétique, par injection de courants [électriques] très élevés dans des rails conducteurs. Le projet examinera également la possibilité d'intégrer l'arme au sein de plateformes terrestres et navales», explique Defense Brief.

Début juin, l'Agence européenne de défense a sélectionné PILUM au terme d'un appel à projets lancé en 2019. Il durera deux ans, débouchera sur un prototype et doit démontrer qu'une telle arme peut tirer avec précision à plusieurs centaines de kilomètres, changeant donc la donne en ce qui concerne l'appui-feu à longue portée des troupes au contact.

Cinq pays impliqués

L'Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (ISL), dont la mission consiste à «apporter des innovations technologiques aux forces de défense et de sécurité», coordonne le projet. PILUM s'inscrit dans le programme Action préparatoire sur la recherche en matière de défense (PADR), supervisé par l'Agence européenne de défense et financé par la Commission européenne.

«Le projet inclut le Von Karman Research Institute (Belgique), les intégrateurs systèmes Naval Group et Nexter Systems (France), les fournisseurs de munitions Diehl Defence (Allemagne) et Nexter Munitions, le spécialiste du revêtement explosif des métaux Explomet (Pologne), le fabricant de condensateurs électriques à haute densité ICAR (Italie) et Erdyn Consultants (France)», détaille Defence Brief.

En ce moment

Quand l'hybride pollue, le trou de l'ISS, le pari britannique du chômage massif, une journée sur korii.

Et Cætera

Quand l'hybride pollue, le trou de l'ISS, le pari britannique du chômage massif, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Tech

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Mais le faire semble plus risqué que ne pas s'en occuper.

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Et Cætera

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Le gouvernement assume une hausse massive du chômage afin de permettre à l'économie de se réajuster.