Le plus dur, c'est la chute. | STR / AFP
Le plus dur, c'est la chute. | STR / AFP

Une énorme fusée chinoise se prépare à un retour incontrôlé sur Terre

Où tombera-t-elle? Nul ne le sait.

Le lancement puis la mise en orbite par la Chine, début mai, du premier module Tianhe de sa station spatiale est, sans conteste, un coup de force remarquable pour une nation qui démontre une fois de plus qu'il faudra compter sur elle dans la nouvelle course à l'espace.

Plus embarrassant en revanche est le destin incertain de l'énorme fusée, un lanceur lourd Longue Marche 5B, qui a servi à envoyer la chose au voisinage de la Terre. Comme l'explique Space News, l'engin a été spécifiquement conçu pour placer en orbite les modules de la CSS (Chinese Space Station), et ne comporte qu'un étage et quatre «boosters».

Or, l'étage en question est lui aussi entré en orbite, afin de mener à bien sa mission. Il n'y restera pas: lentement, mais sûrement, l'attraction terrestre le rappellera au bon souvenir du plancher des vaches, et le «core stage» devrait réentrer dans l'atmosphère dans les prochains jours.

Timber!

Pour atterrir à quel endroit? Mystère et boule de métal. Il y a de grandes chances que l'énorme débris, d'une taille de 20 mètres et d'un poids estimé à un peu plus de 20 tonnes mais qui se sera en partie désagrégé, tombe dans l'océan ou dans une zone inhabitée.

Mais des observateurs semblent constater que l'engin est pris dans une réentrée «incontrôlée», et sa trajectoire pourrait passer au-dessus de New York comme de la Nouvelle-Zélande, de Madrid comme de Beijing ou du Chili: bref, une catastrophe reste peu probable mais n'est pas tout à fait exclue.

L'inquiétude est d'autant plus grande que la Chine est coutumière du fait. Une précédente Long March 5B a notamment provoqué l'ire des autorités américaines en passant un peu trop près de New York en mai 2020 –avant de s'écraser sur un village ivoirien. Les Chinois eux-mêmes sont régulièrement victimes de ces débris aux trajectoires hasardeuses.

«L'étage central de la Long March 5B est sept fois plus massif que le second étage de la Falcon 9 de SpaceX, qui a provoqué beaucoup de remous, il y a quelques semaines, en effectuant sa réentrée au-dessus de Seattle et en laissant tomber des débris dans l'État de Washington», explique à Space News Jonathan McDowell, fin observateur de la chose orbitale.

Selon lui, il est inacceptable que la Chine n'ait pas adapté sa fusée pour que sa réentrée se fasse de manière plus contrôlée. L'exploit chinois reste valide, mais il reste peut-être encore un peu de boulot.

En ce moment

La NASA veut mettre un télescope géant dans un cratère de la Lune

Tech

La NASA veut mettre un télescope géant dans un cratère de la Lune

Bâtie par une armée de petits robots, cette gigantesque antenne permettrait d'étudier l'univers primitif.

Des robots qui se reproduisent tout seuls: rêve ou cauchemar pour l'humanité?

Tech

Des robots qui se reproduisent tout seuls: rêve ou cauchemar pour l'humanité?

Un savant mélange d'évolution darwinienne et d'intelligence artificielle.

Football: à Liverpool, l'intelligence artificielle s'immisce dans les tactiques de jeu

Tech

Football: à Liverpool, l'intelligence artificielle s'immisce dans les tactiques de jeu

Comment tirer un pénalty? À quel moment faut-il faire une passe ou remplacer un attaquant?