Aussi désagréable à l'œil qu'à l'oreille –et terriblement dangereux. | Егор Камелев via Unsplash
Aussi désagréable à l'œil qu'à l'oreille –et terriblement dangereux. | Егор Камелев via Unsplash

Contre les moustiques, Google fait un bain de sang

Portés notamment par Verily, les essais du projet «Debug» sont très prometteurs.

Bien que ses plus grands spécimens ne dépassent pas le centimètre et demi, le moustique est la créature la plus dangereuse pour l'être humain. En 2018, le seul paludisme a causé la mort de 405.000 personnes, selon l'OMS.

Les moustiques femelles, qui sont les seules à piquer, peuvent aussi transmettre la dengue, le chikungunya, le virus Zika, la fièvre du Nil occidental ou la fièvre jaune. Son éradication des zones où il est vecteur de maladies est donc un objectif prioritaire de santé publique, n'en déplaise à Aymeric Caron.

Verily, une filiale d'Alphabet [la maison mère de Google, ndlr] spécialisée dans les sciences de la vie, mène le projet «Debug» en partenariat avec la start-up MosquitoMate. Des moustiques mâles de l'espèce Aedes aegypti sont élevés en laboratoire où on leur inocule la bactérie Wolbachia. Ils sont ensuite libérés dans la nature. Les accouplements des femelles avec eux sont stériles.

C'est MosquitoMate qui a commencé les essais en 2016. Un an plus tard, Verily est entrée dans la danse, fournissant une technologie plus avancée, par exemple pour séparer mâles et femelles lors de l'élevage des moustiques.

Conjointement avec les autorités locales et MosquitoMate, Verily a libéré, chaque jour, jusqu'à 80.000 mâles Aedes aegypti contaminés dans plusieurs quartiers du comté de Fresno (Californie) d'avril à octobre 2018.

93% des moustiques femelles éradiqués

Selon une étude publiée par Nature, entre juillet et octobre 2018, 93% des moustiques femelles ont été éradiqués. Dans les pièges servant à évaluer le nombre d'insectes, on a retrouvé en moyenne zéro ou un moustique femelle, contre seize en temps normal.

Les femelles sont mortes de vieillesse: leur durée de vie ne dépassant pas un mois, la population s'effondre en l'absence de reproduction. En 2019, 14,4 millions de moustiques mâles infectés par la bactérie Wolbachia ont été relâchés dans la nature par Verily.

Le principal concurrent d'Alphabet sur ce marché est Bill Gates, qui a investi un milliard de dollars pour éradiquer la malaria, misant notamment sur des moustiques génétiquement modifiés. Une approche plus controversée.

Verily a déjà initié un partenariat avec l'agence environnementale de Singapour; des essais sont en cours dans 121 blocs résidentiels, soit une population de 45.000 personnes. L'entreprise souhaite également étendre son activité à l'Amérique du Sud et aux Caraïbes.

Au vu des résultats très encourageants des essais de Verily, l'éradication des maladies transmises par les moustiques est peut-être à portée de main.

En ce moment

L'arnaque à 230 millions de dollars du troupeau fantôme

Biz

L'arnaque à 230 millions de dollars du troupeau fantôme

Afin de combler ses pertes boursières, un trader s'est inventé un troupeau de 266.000 vaches.

Les méduses, nouveau cauchemar des réacteurs nucléaires

Tech

Les méduses, nouveau cauchemar des réacteurs nucléaires

Algues, méduses, poissons et réchauffement climatique: un cocktail toxique pour les centrales.

Les superordinateurs chinois, des atouts militaires dans le viseur américain

Biz

Les superordinateurs chinois, des atouts militaires dans le viseur américain

Les États-Unis craignent que ces machines n'aident Pékin à surpasser leurs armes.