Comme le Taser, l'arme fonctionne grâce à une fléchette sous forme d'électrodes. | Annie Spratt via Unsplash.
Comme le Taser, l'arme fonctionne grâce à une fléchette sous forme d'électrodes. | Annie Spratt via Unsplash.

Le grand frère du Taser sera doté d'un... parachute

Sa portée sera de 100 mètres et ses blessures seraient moins fréquentes. Un progrès, vraiment?

Vous connaissez le Taser? Voici son grand-frère, appelé SPECTER (Small arms pulsed electronic tetanization at extended range ou Arme légère de tétanisation électrique pulsée à longue portée).

Comme le Taser, ce dernier fonctionne grâce à une fléchette sous forme d'électrodes, qui infligent une décharge électrique à la personne au moment de l'impact.

Une arme de défense non létale largement utilisée par les forces de police dans le monde entier, qui est pourtant loin d'être anodine. À l'origine de blessures parfois graves, le Taser est soupçonné d'avoir causé la mort de milliers de personnes, et a été, en 2007, qualifié de «forme de torture» par les Nations unies. Autre grande limite, opérationnelle cette fois: il n'opère qu'à courte distance, avec une portée de 8 mètres maximum.

Non létal, mortel quand même

C'est pour prévenir ces inconvénients que l'entreprise américaine Harkind Dynamics a développé le SPECTER, à destination de la Marine américaine. Cette arme est capable de tirer jusqu'à 100 mètres de distance, tout en réduisant le risque de blessure grâce à un petit parachute qui se déploie un mètre avant l'impact et réduit de moitié la vitesse du projectile, rapporte New Scientist.

Selon le fabricant, les fléchettes à «nez déformable» ont été conçues de manière à réduire la force d'impact, et le système ajuste l'impulsion électrique pour délivrer la charge la moins élevée possible.

Des arguments qui ne semblent pas franchement convaincre les ONG de défense des droits de l'Homme. «Lorsque l'on fait tomber la victime, il y a un risque connu de blessure à la tête et de fracture des os», rapporte un porte-parole de la fondation de recherche Omega, un groupe britannique qui surveille les technologies de sécurité à travers le monde, interrogé par New Scientist.

De plus, les projectiles moins meurtriers sont généralement terriblement imprécis, affirme l'interlocuteur, qui s'interroge notamment sur la capacité du parachute à se déployer correctement.

Harkind Dynamics, qui assure avoir terminé ses essais et développé un prototype, fournira dès le mois de juillet un lot de 100 cartouches au ministère américain de la Défense. En cas de succès, il pourrait être adopté par les forces de l'ordre comme complément de longue portée au Taser.

En ce moment

Avec «Unpresidential!», tabassez (légalement) Donald Trump

Et Cætera

Avec «Unpresidential!», tabassez (légalement) Donald Trump

Ou Joe Biden, selon votre couleur politique: ce drôle de petit jeu de baston vous laisse le choix des armes.

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Biz

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Un bouton qui en dit long.

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

Tech

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

N'est-il pas un peu tôt pour baisser l'attention?