Quelle tristesse. | Combat Footage via Telegram
Quelle tristesse. | Combat Footage via Telegram

Pour 50 dollars, envoyez un obus dédicacé sur un soldat russe

Par pitié, trouvez un autre cadeau pour la fête des pères.

Le conflit déclenché par la Russie en Ukraine est, de manière peu coutumière, une guerre en partie directement financée par les peuples que défendent les armées qui s'affrontent. Le crowdfunding a ainsi fait une irruption remarquée dans la vie comme dans les combats des soldats engagés, avec des résultats parfois étranges.

Dernier exemple en date –et pas le moins bizarre, pour ne pas dire le plus choquant: un jeune Ukrainien du nom de Anton Sokolenko, étudiant en informatique à Tcherkassy et inscrit sur Telegram sous le pseudo artillery_text, vous permet de signer d'un petit mot la mort que distribuent sans compter les canons actifs sur le front de l'Est.

Le jeune homme a ainsi monté un étrange business sur le compte Telegram nommé Combat Footage: pour 50 dollars (47,50 euros), vous pouvez personnaliser l'un des milliers d'obus lancés quotidiennement sur les soldats russes par les troupes ukrainiennes. Les sommes récoltées sont censées améliorer le quotidien des hommes aux écussons jaune et bleu.

Comme l'explique Motherboard, un petit rabais est même prévu pour les bavards. Deux messages reviennent ainsi à 90 dollars –initialement fixé à 40 dollars, le prix unitaire a d'ailleurs récemment été augmenté de 10 dollars du fait d'un grand nombre de commandes, annonce le message publicitaire expliquant la méthode pour acquérir sa très spéciale dédicace.

To Russia with hate

«Vous avez une chance de tuer des orcs [un terme péjoratif pour désigner les occupants russes, ndlr] avec un texte inscrit sur un obus de 152mm qui sera envoyé sur des positions russes. Vous recevrez une photo avec votre projectile signé» en échange de la somme demandée, promet ainsi le post Telegram. On retrouve aussi cette publicité sur différents forum Reddit, selon le site Business Insider.

«Oui, ça existe vraiment, affirme un client de cette très contestable entreprise à Motherboard. Tu donnes quelque chose et tu peux avoir ton message placé sur un obus d'artillerie. La personne qui lève les fonds propose différentes options concernant le type d'arme qui sera utilisé, et le prix peut varier en fonction de la difficulté à transmettre le texte au bataillon. [...] Il a fallu environ trois semaines pour que je reçoive la photo de mon message [inscrit sur l'arme].»

«Au début de la guerre, je ne faisais rien de particulier pour aider et ça me rendait fou, explique Anton Sokolenko par mail à Motherboard. J'ai trouvé un centre de bénévoles où je pouvais aider à confectionner des cocktails Molotov. C'était un boulot inutile, parce que leur date de péremption ne dépasse pas les deux jours, et nous en faisions 1.600 par jour.»

Le 13 juin, Anton Sokolenko estimait avoir jusque là réussi à lever 11.000 dollars pour acheter de l'équipement à l'armée ukrainienne avec laquelle, et c'est heureux, son business du trépas n'a noué aucune relation officielle. Les sommes récoltées ont notamment été utilisées pour utiliser des récepteurs Starlink et artillery_text cherche désormais à acquérir des véhicules permettant le transport de soldats blessés.

«Mon enfant pensait que ce serait drôle de placer une grenade dans un emballage de McMuffin avant qu'elle ne soit lancée sur quelqu'un», raconte un client visiblement satisfait de l'opération, dans un commentaire sous la photo d'un obus de 125mm sur lequel a été inscrit le mot «McMuffin».

«L'idée a été légèrement modifiée, mais la surprise l'a rendu super content. Pour quiconque se posant la question, ces personnes existent réellement», poursuit le client en question, que nous aimerions quant à nous secouer quelque peu afin d'essayer de réactiver, chez lui, quelques éventuelles dernières traces d'humanité.

Car nous vous en conjurons: trouvez un autre moyen de soutenir l'effort ukrainien si vous souhaitez le faire. Des éclats d'obus marqués de votre sale petite dédicace incrustés dans les chairs d'un appelé russe ne sont pas la plus élégante, la plus intelligente ni la plus humaine des manières de participer.

En ce moment

En Ukraine, le rôle vital de la CIA et des forces spéciales internationales

Tech

En Ukraine, le rôle vital de la CIA et des forces spéciales internationales

Dans le pays ou chez ses voisins, un réseau s'active pour aider Kiev à résister à la Russie.

La crise russe du code informatique: un grand bond en arrière

Tech

La crise russe du code informatique: un grand bond en arrière

Pour les logiciels de ses machines aussi, le pays dépend totalement de l'Occident.

✈️ Des sièges à deux étages dans les avions 🌾 Le vol du blé ukrainien ⚛️ La fusion dans votre garage, hier sur korii.

Et Cætera

✈️ Des sièges à deux étages dans les avions 🌾 Le vol du blé ukrainien ⚛️ La fusion dans votre garage, hier sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde autrement.