Il suffit d'une centaine de vieux smartphones et d'un chariot pour tromper un géant mondial. | henry perks via Unsplash

Il suffit d'une centaine de vieux smartphones et d'un chariot pour tromper un géant mondial. | henry perks via Unsplash

Comment vider une rue de ses voitures grâce à Google Maps

Un artiste allemand prétend être parvenu à désertifier des rues berlinoises en faisant preuve d'astuce.

Le pouvoir d'applications comme Waze et Google Maps réside en partie dans leur popularité. Puisqu'énormément de personnes les utilisent, elles peuvent estimer assez précisément la fréquentation d'un itinéraire en ne se basant que sur les données GPS de leurs utilisateurs et utilisatrices.

Ces outils sont précieux pour les automobilistes, puisque Google Maps leur indique si une rue est déjà très fréquentée, en la colorant en rouge ou orange. Si l'application détecte qu'une rue est trop empruntée, elle propose automatiquement un itinéraire différent afin d'éviter les bouchons.

Simon Weckert, un artiste berlinois, a décidé de mener une expérience afin de vérifier s'il pouvait «hacker» ce système, grâce à une astuce très simple. L'artiste a simplement récupéré quatre-vingt-dix-neuf smartphones de seconde main, qu'il a ensuite mis en mode navigation sur Google Maps, afin de créer un embouteillage virtuel.

Bouchon virtuel

D'après l'artiste, se promener avec tous ces smartphones dans un chariot a fait croire à Google que de nombreux automobilistes empruntaient la rue, qui était donc probablement embouteillée, et s'est affichée en rouge dans l'application.

Une vidéo diffusée par Weckert montre que son astuce semble admirablement bien fonctionner, puisqu'il est capable de marcher au pas, au beau milieu des rues berlinoises et en plein jour, sans que presque aucune voiture ne vienne le déranger.

Si la vidéo montre bien les rues devenir rouges, elle ne le montre toutefois marcher que dans des rues vides, et rien ne prouve que son cela permette de vider une rue d'ordinaire très empruntée.

Dans sa vidéo, Weckert parvient même à créer un embouteillage virtuel devant les bureaux berlinois de Google. L'entreprise n'a pour l'instant pas réagi à la performance de l'artiste qui semble, au-delà de son aspect anecdotique, tout de même indiquer que l'application GPS la plus utilisée au monde est manipulable avec relativement peu de moyens.

En ce moment

Bedford, un réseau social pour deux

Et Cætera

Bedford, un réseau social pour deux

Lancée par Joshua Kushner, l'application fait le pari d'un espace intimiste, utilisable par deux personnes seulement.

Le Brexit coûte presque aussi cher que 47 ans de contribution au budget de l'UE

Biz

Le Brexit coûte presque aussi cher que 47 ans de contribution au budget de l'UE

Une indépendance relative et chèrement acquise.

La big data donne du grain à moudre au café

Biz

La big data donne du grain à moudre au café

La start-up Cropster a lancé un outil visant à sortir les producteurs de café de la pauvreté –avec, à terme, de plus vastes ambitions.