«Avez-vous pensé à débrancher et rebrancher le pays?» | STR / AFP
«Avez-vous pensé à débrancher et rebrancher le pays?» | STR / AFP

La Corée du Nord le hacke? Un hacker répond en coupant internet à l'ensemble du pays

La vengeance est un plat qui se mange derrière son ordi.

Depuis près de deux semaines, le réseau internet de la Corée du Nord subit d'étranges perturbations… Plan du gouvernement, tensions autour des essais de lancement de missiles? Que nenni. Ces cyberattaques seraient en réalité le fait d'un hacker américain, qui en a apporté les preuves au magazine Wired.

Son pseudo: P4x. Ses motivations: la vengeance. Il y a un peu plus d'un an, ce hacker a été lui-même la cible d'espions nord-coréens. Lors d'une large campagne de piratage lancée par la Corée du Nord en janvier 2021 et ciblant des chercheurs en sécurité informatique, on avait tenté de lui dérober des données sur des vulnérabilités logicielles.

En l'absence d'une réponse forte du gouvernement américain quant à ces attaques, P4x a décidé de prendre les choses en main. Après avoir trouvé de nombreuses vulnérabilités, connues mais non corrigées, dans les systèmes nord-coréens, il lance en solo des attaques de «déni de service» (DoS) sur les serveurs et les routeurs dont dépendent les quelques réseaux du pays connectés à la toile informatique mondiale.

Ces attaques permettent de surcharger les réseaux afin d'empêcher leur bon fonctionnement et ainsi de perturber les connexions. Une méthode relativement simple, mais aux effets immédiats et diablement efficaces.

Déni la malice

À plusieurs reprises, la quasi-totalité des sites internet nord-coréens se retrouvent en panne. Si l'action semble impressionnante, elle est tout de même à mettre en perspective.

Dans cet État autoritaire, internet tel que nous le connaissons n'existe pas. Il s'agit même plutôt d'un intranet, directement géré par Pyongyang et ne contenant qu'une vingtaine de sites web, principalement à des fins de propagande et d'information. Avec sa politique isolationniste et sa censure généralisée, la Corée du Nord a même été catégorisée «ennemie d'internet» par Reporters sans frontières.

Avec son attaque, P4x entend passer un message non seulement au gouvernement nord-coréen, mais également au gouvernement américain, pointé du doigt pour son manque de réaction face à ce genre de cyberattaques.

La pratique consistant à mettre en rade le réseau internet d'un pays tout entier semble assez en vogue en ce moment dans le milieu du hacking. Samedi 22 janvier, le réseau internet de l'Andorre a été brièvement coupé, puis fortement perturbé pour une raison pour le moins cocasse.

Au moment des attaques de DoS avait lieu un grand tournoi du jeu Minecraft, avec 100.000 dollars (87.000 euros) à la clé. Parmi les participants, plusieurs résidents de la principauté. Touchés par la panne généralisée, ils ont dû se retirer de la compétition, à la grande joie de leurs adversaires. Vous voulez éliminer vos concurrents? Coupez-leur internet!

En ce moment

L'alignement de l'Arabie saoudite avec la Russie est un désastre total

Biz

L'alignement de l'Arabie saoudite avec la Russie est un désastre total

Pour la Maison-Blanche, pour l'Ukraine et pour votre plein d'essence.

Le M982 Excalibur, un obus guidé par GPS qui fait très peur à la Russie

Tech

Le M982 Excalibur, un obus guidé par GPS qui fait très peur à la Russie

Le Pentagone a confirmé la fourniture massive à l'Ukraine de ce redoutable projectile.

👴 Les (très) vieux chars russes 🇯🇵 Un 9 m2 à Tokyo 🤍 La peinture la plus blanche du monde, une journée sur korii.

Et Cætera

👴 Les (très) vieux chars russes 🇯🇵 Un 9 m2 à Tokyo 🤍 La peinture la plus blanche du monde, une journée sur korii.

Quatre articles pour prendre de l'avance sur le monde.