Ce qui se passe à Vegas... | Stephen Leonardi via Unsplash

Ce qui se passe à Vegas... | Stephen Leonardi via Unsplash

Las Vegas va bientôt inonder les États-Unis de robots livreurs

Une start-up milliardaire veut commencer à produire en masse des petits véhicules autonomes.

Onze mille six cents mètres carrés destinés à la production de dizaines de milliers de robots livreurs roulant: c'est l'ambition de Nuro, une start-up qui s'apprête à construire une usine géante à Las Vegas. Forbes rapporte que l'entreprise s'apprête à investir 40 millions de dollars (près de 34 millions d'euros) afin d'implanter ses infrastructures dans la ville du péché.

Les véhicules autonomes de livraison sont l'une des nouvelles technologies les plus populaires du moment. Amazon et Waymo (Google), notamment, se sont déjà lancés sur ce marché. Son nom est moins connu, mais Nura fait pourtant partie des têtes d'affiche qui participent à faire de cette innovation technologique une véritable tendance. En 2019, le fond d'investissement japonais SoftBank a parié sur le succès à venir de la start-up en déboursant près d'un milliard de dollars (800 millions d'euros) afin de donner les coudées franches aux fondateurs de Nuro et aux nombreuses idées qu'ils semblent avoir en réserve.

L'entreprise compte bien utiliser rapidement cette avalanche de dollars puisque son usine devrait commencer ses activités dès 2022. «Nous n'allons pas construire des dizaines de milliers de véhicules dès le premier jour, mais c'est bien notre projet. Nous allons énormément augmenter notre capacité de production», a assuré à Forbes Dave Ferguson, le président de Nuro.

Pour l'instant, le produit phare de la start-up, baptisé R2, se présente comme un petit robot roulant électrique qui ressemble à une minuscule voiture sans permis. Deux trappes disposées sur le côté permettent d'accéder à sa commande: des courses qui ne se limitent pas aux produits alimentaires et qui s'étendent même aux fournitures médicales.

Leaving Las Vegas

Mais c'est un autre modèle qui sortira des chaînes de production de l'usine de Las Vegas: aux R2 succèderont les R3, nom provisoire de la prochaine génération de véhicules. Ces derniers «sont prévus pour constituer notre plateforme. En les produisant en masse, nous espérons qu'ils pourront fournir leurs services dans tout le pays», ambitionne Dave Ferguson. Une piste de test est prévue à quelques kilomètres de l'usine.

Le Nuro R2, véhicule autonome de livraison. | via Nuro

Alors que les entreprises comme Uber ou BMW et Mercedes ont tendance à abandonner leurs projets de voitures autonomes après quelques années de recherche et développement, Nuro se concentre uniquement sur ses petits robots de livraison.

Sans passagers et limités à 40 kilomètres/heure, les R2 présentent beaucoup moins de risques que les voitures autonomes. Si l'intelligence artificielle qui leur permet de se déplacer sans heurts est toujours à l'étude, les véhicules sont d'ores et déjà autorisés à circuler sur les routes américaines. Tout est prêt pour envahir le marché.

Ce n'est pas la première fois que le Nevada accueille une usine géante dédiée aux véhicules électriques autonomes. L'État désertique de l'Ouest des États-Unis abrite déjà la Gigafactory 1 de Tesla, qui produit des batteries électriques.

En ce moment

Contre l'enfer des places de parking, la première voiture pliable

Tech

Contre l'enfer des places de parking, la première voiture pliable

L'entreprise israélienne City Transformer a inventé un véhicule à châssis rétractable.

Mauvaise nouvelle: le prix de l'énergie solaire grimpe pour la première fois depuis sept ans

Biz

Mauvaise nouvelle: le prix de l'énergie solaire grimpe pour la première fois depuis sept ans

Une menace pour nos objectifs climatiques.

Aux États-Unis, Kratos teste un drone lanceur de drones kamikazes

Tech

Aux États-Unis, Kratos teste un drone lanceur de drones kamikazes

De quoi profondément bouleverser un champ de bataille.