Alsym Energy prévoit de commencer les tests avec ses premiers clients début 2023 et pourrait commencer la production à haut volume dès 2025. | CHUTTERSNAP via Unsplash 
Alsym Energy prévoit de commencer les tests avec ses premiers clients début 2023 et pourrait commencer la production à haut volume dès 2025. | CHUTTERSNAP via Unsplash 

On a trouvé une meilleure alternative aux piles électriques que les batteries au lithium

Celles-ci sont rechargeables, plus durables, plus sûres et coûtent deux fois moins cher.

Avec la montée des prix de l'énergie sur tous les marchés, l'heure est à l'innovation. Les dirigeants de Alsym Energy, start-up basée à Boston, l'ont bien compris: selon Fast Company, leur société développe actuellement un nouveau type de batterie rechargeable révolutionnaire. Ce serait une alternative viable aux batteries au lithium pour alimenter les voitures électriques, puisque ces dernières –bien que leur coût ait baissé de 97% depuis leur première commercialisation– ne rivalisent toujours pas avec les voitures à combustibles fossiles.

À en croire l'entreprise Alsym Energy, ces batteries rechargeables permettraient de réduire le coût de production de moitié, tout en éliminant les défauts des batteries au lithium, tels que l'impact environnemental et les risques d'incendie.

«Notre motivation était de les rendre abordables», explique le PDG, Mukesh Chatter. Le projet a bénéficié d'un budget de 32 millions de dollars (soit environ 31,8 millions d'euros) grâce à des investisseurs. Alsym Energy veut permettre aux constructeurs automobiles de proposer des véhicules électriques plus abordables, loin des luxueuses Tesla.

Faciliter l'accès à l'électrique

Selon Chatter, «la lutte contre le changement climatique exige la contribution de chacun. Cela ne peut pas être que 1% des personnes qui achètent des véhicules électriques de luxe.»

Kripa Varanasi, professeur de génie mécanique au MIT, a passé les cinq dernières années à coopérer avec la start-up sur ce projet. Il explique que n'ayant jamais travaillé sur les batteries dans le passé, il a pu s'y intéresser avec un regard nouveau: «Si vous avez étudié les batteries, vous vous dirigez automatiquement vers le lithium. Nous, nous avons commencé à nous intéresser à d'autres produits chimiques.»

Comme l'obtention des brevets est en cours, la société a refusé de partager tous les détails sur le fonctionnement des batteries. On sait néanmoins qu'elles sont à base d'eau et d'autres matériaux bon marché et disponibles comme le manganèse ou l'oxyde métallique. «Nous avons commencé à voir des performances comparables à celles du lithium», affirme Varanasi.

De plus, les batteries ne seraient pas inflammables et pourraient donc être utilisées autrement, comme pour le transport maritime. En Inde, où ont récemment eu lieu des explosions et des incendies de scooters électriques, de nombreux consommateurs affirment avoir peur de posséder un véhicule électrique.

Alsym Energy prévoit de mener les tests avec ses premiers clients début 2023 et pourrait commencer la production à haut volume dès 2025. La start-up aimerait aussi produire des batteries pour le stockage de l'énergie, et pouvoir ainsi toucher des centaines de millions de personnes n'ayant pas accès à l'électricité dans le monde. «Vous pouvez la connecter à un panneau solaire, par exemple, et stocker l'énergie pour faire fonctionner un ventilateur, quelques ampoules, une connexion internet et un petit réfrigérateur», explique le PDG. «Ça change une vie.»

En ce moment

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Et Cætera

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde en avance.

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Tech

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Notre continent a fait des réserves. D'autres vont en pâtir, longtemps.

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Et Cætera

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Une mise en scène macabre et une menace édifiante.