Comment faire revenir régulièrement des utilisatrices et utilisateurs qui n'en voient pas l'intérêt? | Aswhini Chaudhary (Monty) via Unsplash
Comment faire revenir régulièrement des utilisatrices et utilisateurs qui n'en voient pas l'intérêt? | Aswhini Chaudhary (Monty) via Unsplash

Un petit mois et puis s'en vont: les utilisateurs du métavers ne s'éternisent pas

Horizon Worlds enregistre des résultats décevants.

Fébrilité chez Meta: la plateforme de réalité virtuelle Horizon Worlds ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Le problème ne porte pas sur le nombre de personnes qui s'y inscrivent, mais sur la quantité impressionnante d'utilisateurs et utilisatrices qui finissent rapidement par abandonner l'expérience.

The Independent s'est procuré des documents internes mettant en lumière ce problème, témoignant du manque d'attractivité à long terme de la plateforme. Meta visait un score mensuel de 500.000 individus actifs. Mais la réalité est cruelle, puisque le total actuel se situe en deçà des 200.000 utilisateurs par mois, selon le Wall Street Journal.

Il faut croire que le shopping, les défilés de mode, les concerts et l'ensemble des loisirs virtuels proposés sur Horizon Worlds n'ont pas pleinement convaincu. Ou en tout cas qu'ils n'ont pas ce petit goût de reviens-y permettant de fidéliser une communauté.

Parmi les documents détaillés par The Independent, l'un affirme que seuls 9% des univers bâtis reçoivent plus de cinquante visites par mois; les autres restent désespérément vides. Or, comme on peut le lire dans l'un des rapports, «un monde vide est un monde triste». Surtout lorsqu'il est fait de pixels.

En fait, la plupart des personnes qui s'inscrivent sur Horizon Worlds cessent de se connecter au-delà du premier mois d'utilisation. Interrogées sur les raisons de leur désertion, certaines affirment que l'ensemble manque de fun, quand d'autres pointent avant tout du doigt le manque de réalisme (et de jambes) des avatars proposés. Pas d'immersion, pas d'identification, donc pas d'addiction.

Le problème des jambes sera résolu à plus ou moins court terme, Mark Zuckerberg ayant présenté le premier avatar muni de jambes lors d'une simili keynote qui s'est déroulée le 11 octobre. «Les jambes sont difficiles [à concevoir et à représenter], et c'est pourquoi d'autres systèmes de réalité virtuelle n'en ont pas non plus», a-t-il d'ailleurs affirmé à propos de ce qui constitue apparemment un problème de premier ordre. Mais on doute que l'ajout de membres inférieurs puisse permettre d'enrayer les difficultés rencontrées.

Temps mort

Dans l'attente d'un rebond, Meta a discrètement mis en pause les projets de nouvelles fonctionnalités prévues pour Horizon Worlds. En revanche, une nouvelle version de la plateforme est attendue pour la fin de cette année 2022. Elle est aussi bien destinée aux appareils mobiles qu'aux ordinateurs.

Mais certains cadres du groupe Meta semblent d'ores et déjà s'interroger sur l'avenir de la plateforme. Est-il raisonnable de continuer à investir en masse dans cet univers virtuel qui ne prend visiblement pas? D'autres sont plus optimistes, espérant pouvoir faire revenir les utilisateurs et utilisatrices ayant quitté le navire trop tôt: «Beaucoup ont dit qu'ils feraient leur retour si certains éléments étaient améliorés», peut-on ainsi lire dans un mémo.

On mise aussi sur la professionnalisation des individus se montrant les plus actifs sur la plateforme, ceux-ci «ayant le désir de travailler à temps plein dans le métavers». «S'il y avait des postes à temps plein avec une bonne rémunération, certains créateurs en feraient bien leur job principal», lit-on plus loin. Des bâtisseurs professionnels pour des univers plus attractifs: le pari semble pertinent. En tout cas, plus que la mise sur le marché d'un matériel ô combien onéreux.

Pour davantage d'immersion, Meta vient en effet de lancer un casque de réalité virtuelle de qualité supérieure, le Quest Pro, mais The Independent rappelle son prix: 1.499 livres sterling, soit environ 1.726 euros à l'heure où ces lignes sont écrites. Il est certes muni de capteurs sensoriels destinés à améliorer les expressions du visage et de commandes plus intuitives et ergonomiques, mais on doute qu'à un tel prix, l'utilisation de cet appareil puisse se démocratiser et créer l'effet de fidélisation recherché.

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.