Il faudra peut-être relancer le monde grâce à ce type de machine. | back7.co
Il faudra peut-être relancer le monde grâce à ce type de machine. | back7.co

L'Off-Grid CyberDeck, un ordinateur prêt pour l'apocalypse

Avec un Raspberry Pi et des composants spécifiques, construire un ordinateur robuste et étanche est simple.

Pourquoi ne pas consacrer ces temps incertains, cette période de confinement planétaire, à la construction d'un ordinateur portable? C'est le hobby que propose le journaliste Matthew Gault sur Vice. Il s'est intéressé à l'Off-Grid CyberDeck, un ordinateur compact et waterproof que l'on peut monter à partir du Raspberry Pi, un nano-ordinateur de la taille d'une carte de crédit.

Pensé comme un kit de récupération par Jay Doscher, un informaticien californien, l'Off-Grid CyberDeck a pour vocation d'aider d'autres appareils à rester en état de marche et à garantir leur fonctionnement en cas d'une coupure d'internet.

Après l'élaboration d'un prototype en 2015, Doscher présente ce mini-ordinateur dans un étui à appareil photo Pélican, muni d'un clavier mécanique, d'une batterie interne et d'un revêtement en cuivre qui le protège des impulsions électromagnétiques.

Le mini-ordinateur, une fois monté. | back7.co

Pour maintenir les composants entre eux, des pièces ont été spécifiquement créées par impression 3D. Outre ses caractéristiques techniques, l'esthétique «post-apocalyptique» du CyberDeck et son nom ne sont pas sans rappeler les ordinateurs DIY inspirés de l'appareil utilisé dans Neuromancien, le livre culte de William Gibson paru en 1984.

La survie sans internet

De plus en plus de particuliers se lancent dans la création de l'Off-Grid CyberDeck de Doscher. Matthew Gault estime que la crise du Covid-19 ne devrait qu'accroître l'intérêt pour ce type de machines, même s'il faut attendre la fin de la pandémie pour pouvoir trouver et acheter toutes les pièces nécessaires à sa construction.

Cet engouement participe de l'émergence actuelle de nombreux courants survivalistes ou collapsologues, qui s'affirment avec le péril climatique et les crises successives.

Une tendance à laquelle n'échappe pas le monde de l'informatique. Évoquons par exemple le projet Collapse OS du développeur américain Virgil Dupras, un système d'exploitation devant, à terme, fonctionner sur des ordinateurs faits maison, tel l'Off-Grid CyberDeck de Doscher.

L'artiste lettone Kati Hyyppä a, quant à elle, inventé une machine à coudre capable de créer des vêtements à partir de vieux déchets numériques: ce n'est pas parce que certains annoncent la fin du monde qu'il faut oublier sa petite laine.

En ce moment

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

Biz

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

La molécule de Gilead lui a rapporté 873 millions de dollars, malgré une efficacité contestable.

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Et Cætera

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Et Cætera

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Selon le patron de SpaceX, une fois colonisée, la planète rouge n'obéira à aucune loi ou gouvernement terrien.