Et soudain, Gmail redevint une bête domptable. | Via Drag
Et soudain, Gmail redevint une bête domptable. | Via Drag

Drag, une révolution pour votre boîte mail, votre productivité et votre santé mentale

Cette extension Chrome pourrait changer votre vie comme celle de votre entreprise.

Gratuité, universalité, moteur de recherche intégré, Gmail a rapidement conquis le monde. Le mastodonte de Google représente environ 25% de parts de marché parmi les services de mail, uniquement dépassé par l'application ad hoc de l'iPhone, pré-installée sur des millions de terminaux.

Malgré ses évidentes qualités, Gmail a avec le temps fini par jouer avec les nerfs d'une partie des internautes, perdu·es dans le flux infini de mails en retard, emberlificoté·es dans les tâches déjà faites et celles qui restent à faire, incapables d'atteindre le graal productif de l'«inbox zero».

Dans cette confusion des esprits, est notamment mis en cause le classement par liste des messages de la boîte de réception, souvent dans un ordre chronologique d'apparence pourtant naturelle.

C'est précisément dans ce domaine que Drag, une extension Chrome éditée par une start-up du même nom, propose une petite révolution organisationnelle. Les personnes qui connaissent la méthode Kanban, notamment via la star Trello ou l'excellent Zenkit, savent à quel point elle peut changer la vie, professionnelle comme personnelle.

Gmail + Slack + Trello

Avec un système de tâches («E-mail de Claire») et de colonnes («En cours», «Urgent», «À faire» et «Fait», par exemple) clair, visuel et adaptable à une infinité de cas et de projets, la méthode Kanban permet une organisation efficace et constitue une gymnastique mentale bien plus gratifiante que le farfouillage désordonné du chaos informe de sa boîte de réception.

Drag combine le meilleur des deux mondes. Chaque e-mail reste bien sûr sous sa forme initiale dans la boîte de réception, mais dans les «tableaux» proposés par l'extension, il est transformé en «tuile» (élément de base d'un système Kanban) qu'il est possible de déplacer dans des colonnes dont vous aurez vous-même choisi l'objet.

Drag ne s'adresse pas uniquement aux particuliers: l'outil vise également les organisations. Sans quitter Gmail, on peut partager collectivement un «tableau secondaire» où s'assigner des tâches et des deadlines, constater l'avancement d'un projet, synchroniser des notes voire, tout simplement, discuter.

De quoi, peut-être, remplacer à la fois Slack, Trello et d'autres plateformes équivalentes. L'innovation a bien sûr un coût: Drag est gratuit si vous l'utilisez à titre individuel mais devient payant quand vous souhaitez vous y amuser à plusieurs.

L'autre prix à payer est celui de l'utilisation de Gmail, qui s'accompagne immanquablement de la question de l'exploitation des données collectées. Cofondateur de Drag, Nick Timms indique à Fast Company que son service respecte les conditions imposées par l'API de Google: vos adresses et les métadonnées de vos messages risquent donc d'être scrutées, mais pas leur contenus. Timms promet en outre que ces informations ne seront jamais revendues à une entreprise tierce.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.