De la science-fiction? Pas pour le Pentagone. | Kirklai via Unsplash
De la science-fiction? Pas pour le Pentagone. | Kirklai via Unsplash

Voyage dans le temps, trous de ver, univers parallèles: les étranges recherches du Pentagone

Une «cape d'invisibilité» aurait même été à l'étude.

Quatre ans après en avoir fait la demande, le site américain Vice vient enfin de recevoir des documents déclassifiés provenant du Programme avancé d'identification des menaces aérospatiales (AATIP). Cette branche discrète, issue du ministère de la Défense des États-Unis, génère tous les fantasmes. Son but: identifier les ovnis.

L'AATIP a été créé en 2007 et définitivement fermé en 2012. Mais il a fallu attendre 2017, après la démission au Pentagone de l'ancien directeur du programme, Luis Elizondo, pour que son existence soit révélée au public. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Luis Elizondo est bavard sur le secret-défense.

Au total, 1.600 pages ont été dévoilées –et quelques informations pour le moins troublantes. Cette série de documents sur laquelle Motherboard lève le voile met en lumière les priorités très particulières du programme secret: la recherche sur les trous de ver et les dimensions parallèles.

Ovnis, dimensions parallèles et bombardements lunaires

Les trous de ver sont des objets théoriques qui créeraient des raccourcis à travers l'espace-temps en le distordant. Curieusement, l'un des projets du programme se concentre sur les capes d'invisibilité. On est là bien loin de l'attirail d'Harry Potter: l'idée serait de créer un «trou invisible dans l'espace, dans lequel des objets pourraient être cachés».

Des physiciens sont parvenus à concevoir ce type de cape d'invisibilité temporelle il y a maintenant dix ans. Seul bémol: elle ne permettait de rendre un objet indétectable pendant seulement une fraction de seconde. Il y a quelques semaines, la start-up britannique Invisibility Shield Co a réussi à fabriquer un bouclier d'invisibilité qui serait fonctionnel, en utilisant quant à elle un phénomène optique beaucoup plus terre-à-terre.

Une autre étude se penche sur la possibilité du voyage interstellaire grâce à l'énergie noire. Un domaine qui pourrait relever de la science-fiction mais qui, pour le gouvernement américain, est étudié très sérieusement pour ses possibilités en matière de défense et d'arsenal militaire: comment perdre une guerre si l'on peut se téléporter et voyager dans le temps?

Mais leur motivation n'est pas seulement militaire, elle est également économique. Dans un des rapports, des auteurs dont les noms ont été effacés proposent aussi de creuser un tunnel dans la Lune pour accéder à des métaux «100.000 fois plus légers que l'acier, mais qui ont toujours la résistance de l'acier». Afin de faire ces fameux trous, l'AATIP a tout prévu: des explosifs thermonucléaires.

Pour les apprentis détectives, l'intégralité des documents est disponible juste ici.

En ce moment

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Et Cætera

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Tech

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Une précision 10.000 fois supérieure à la normale.

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Tech

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Selon l'armée, elle ne tire pas (encore) de balles réelles.