Pikachu veillera sur votre sommeil. Mais gardera-t-il les secrets de vos rêves pour lui? | Capture YouTube
Pikachu veillera sur votre sommeil. Mais gardera-t-il les secrets de vos rêves pour lui? | Capture YouTube

Pokemon Sleep a beau être mignon, il pense avant tout au pognon

Dormir pour tous les capturer: The Pokemon Company veut gamifier nos nuits (et récupérer des données).

The Pokémon Company a annoncé la sortie de Pokémon Sleep en 2020. Le but du jeu? Dormir pour tous les capturer. Le directeur général de The Pokémon Company, Tsunekazu Ishihara explique sa vision dans un tweet: «Pokémon Go a transformé le simple fait de marcher en divertissement, transformant le monde entier en terrain de jeu. Nous allons recommencer, entraîneurs –cette fois-ci avec le sommeil.»

Difficile de statuer sur une émotion. Le concept fait-il rêver? Vous allez après tout enfin trouver une vraie utilité au sommeil: plus vous dormez, plus vous entraînez Pikachu. Ou est-ce le début d'un cauchemar, celui de l'exploitation de précieuses données de santé dont Ronflex et Rondoudou vont devenir les nouveaux Cerbères?

Plus plus de data

Certes. Pokemon Go fut un succès phénoménal qui a poussé les adeptes du jeu à sortir de leur chez-soi, à faire de l'excercice, à découvrir les rues de leurs villes et de leurs campagnes… Le jeu a également changé l'utilisation du smartphone dans le monde entier et ouvert tout un monde de possibilités pour la réalité augmentée.

Ne nous arrêtons pas au beau discours: Pokémon Go reste une entreprise dont le but premier n'est pas la santé de leurs clientèle mais bien de faire de l'argent: le jeu a rapporté 2,45 milliards de dollars (environ 2,2 milliards d'euros) et connu un certain nombre de couacs –de la cartographie de zones militaires supposées rester secrètes à des attroupements dus à la présence de Pokémon à capturer.

Une chose est sûre, Niantic et The Pokemon Company veulent que vous pensiez aux Pokémons à chaque heure du jour et de la nuit. Avec Pokémon Sleep sortira Pokémon Go Plus +, l'évolution de Pokémon Go Plus –un appareil connecté par Bluetooth à votre smartphone et qui s'accroche autour de votre poignet.

La première version permettait de capturer des Pokémon ou siphonner un Pokéstop. La version Plus Plus surveillera aussi votre sommeil si vous la posez près de votre oreiller pendant la nuit.

Changer nos nuits

Le jeu devrait donc récompenser les personnes qui dorment assez d'heures par nuit. La production du jeu aura accès à leurs données 24 heures sur 24, le jour avec le GPS et la nuit en exploitant la respiration: des données qui peuvent représenter une valeur inestimable pour d'éventuelles entreprises tierces.

«Nous adorons explorer le monde à pied», résume lors de la conférence de presse du 29 mai John Hanke, le directeur général de Niantic, l'entreprise derrière la création du jeu. «Et cela ne peut pas arriver à moins que nous ayons l'énergie d'embarquer pour ces aventures.»

The Pokemon Company n'est pas la seule entreprise à vouloir changer nos habitudes nocturnes. Le sommeil (entre 7h30 et 9h par jour) est essentiel pour notre santé mentale ou physique, notre mémoire, notre développement, pour prévenir les maladies, etc.

Pokémon Sleep pourrait bien y parvenir avant toutes les start-ups d'objets connectés, les assurances ou nos employeurs. Qui peut résister à Pikachu?

En ce moment

Collapse OS, un système d'exploitation pour la fin du monde

Tech

Collapse OS, un système d'exploitation pour la fin du monde

En cas d'effondrement, les déchets technologiques auront besoin d'un logiciel pour fonctionner à nouveau.

Croissance ou récession: et si tout n'était qu'une question d'histoires?

Biz

Croissance ou récession: et si tout n'était qu'une question d'histoires?

Plutôt que de regarder les chiffres, l'économiste Robert Shiller recommande de se pencher sur les histoires pour comprendre les aléas du marché économique.

Comment Tokyo compte sauver ses JO de la canicule

Et Cætera

Comment Tokyo compte sauver ses JO de la canicule

Face aux inquiétudes, la capitale japonaise qui accueillera les Jeux olympiques d'été de 2020 cherche à se rafraîchir.