La 911 GT3, à fond sur la route vers le turfu. | Porsche
La 911 GT3, à fond sur la route vers le turfu. | Porsche

Face à l'électrique, Porsche vante son carburant écolo

Le constructeur va prolonger la durée de vie de ses modèles essence en les faisant rouler au carburant synthétique.

La plupart des constructeurs se convertissent à l'électrique à marche forcée. Y compris les marques de sport comme Porsche, qui a lancé en 2020 la Taycan, son premier modèle 100% électrique.

Le patron du constructeur allemand n'a pas pour autant fait une croix sur le moteur à combustion. Lors de la présentation de son nouveau modèle 911 GT3, son vice-président des sports motorisés et des modèles GT, Frank Walliser, a ainsi affirmé mettre au point un carburant synthétique baptisé eFuel, et qui serait «aussi écologique que la voiture électrique».

Selon lui, la réduction de CO2 sera de 85%. Mais lorsqu'on prend en compte l'ensemble du cycle de fabrication et d'utilisation, on arriverait au même niveau d'émissions que la voiture électrique (une voiture électrique émet en moyenne 50% de CO2 de plus qu'une voiture thermique lors de la fabrication).

«Les combustibles synthétiques sont très importants pour nous permettre de réduire nos émissions de CO2. Ils émettent moins de particules et moins de NOx (oxyde d'azote), ont entre 8 et 10 composants contre 30-40 pour l'essence et peuvent être utilisés dans tous les moteurs à combustion actuels sans qu'il soit nécessaire de les modifier», vante-t-il au magazine Evo.

À partir d'eau

Ce carburant magique, mis au point grâce à un partenariat exclusif avec le pétrolier Exxon Mobil, sera fabriqué à partir... d'eau. Celle-ci sera divisée en hydrogène et en oxygène par électrolyse, puis l'hydrogène sera combiné avec le CO2 présent dans l'air pour créer du méthanol synthétique utilisable dans n'importe quelle voiture essence, détaille le site Road Show.

L'électrolyse, très gourmande en énergie, sera réalisée à partir d'énergie éolienne dans une usine installée au Chili. La production de ce carburant propre devrait débuter en 2022 avec un objectif de 550 millions de litres en 2026.

Avec son carburant synthétique, Porsche ne vise pas seulement un objectif écolo. La marque entend utiliser cet argument pour accorder un sursis aux modèles essence qui ont fait son succès.

«Nous continuerons les moteurs à combustion et les offres hybrides pendant au moins les dix à quinze années à venir», avait ainsi déclaré le PDG de Porsche Olivier Blume en 2019. «C'est, je pense, la raison du succès de la Panamera et du Cayenne.»

Porsche n'est pas la seule à s'intéresser au carburant de synthèse. Audi, McLaren, Aston Martin et BMW travaillent également sur leur essence écolo, rappelle Evo.

Et ce n'est pas un hasard si ce sont toutes des marques de voitures de sport, ces dernières étant particulièrement difficiles à adapter en version électrique. Mais alors que l'électrique est appelé à atteindre 28% de parts de marché en 2028, Porsche ne compte pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

«La mobilité électrique reste la priorité absolue chez Porsche, insiste un porte-parole auprès de Road Show. Les carburants synthétiques sont un complément à l'électrification, pas un rival.»

En ce moment

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

Biz

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

L'occasion fait le larron.

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Tech

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Le module russe Nauka a donné quelques sueurs très froides à la Nasa.

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Et Cætera

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Des pans entiers du savoir humain tombent dans l'oubli.