La roue de l'infortune. | Vladimir Kudinov via Unsplash

La roue de l'infortune. | Vladimir Kudinov via Unsplash

Pourquoi les tracteurs amish ont-ils des roues métalliques?

Pas de pneus, pas de tentation.

Des tracteurs modernes juchés sur des roues en métal d'un autre temps: ces engins étonnants peuvent être observés dans l'Indiana ou en Pennsylvanie, où résident la majorité des amish et mennonites de l'Ancien Ordre, des communautés religieuses anabaptistes évangéliques.

Célèbres pour leur extrême réticence vis-à-vis des technologies modernes, ces groupes ont choisi de ne pas adopter les innovations qui ont profondément transformé la vie quotidienne et le travail aux champs au cours du XXe siècle. Habillés en vêtement traditionnels et se déplaçant toujours en calèche, les amish et mennonites vivent en communautés résolument à l'écart du reste du monde.

Mais alors, comment expliquer la présence de ces tracteurs modernes sur roues en métal, dénuées de tout appendice caoutchouteux? Le moteur à combustion est pourtant une invention plus révolutionnaire que de simples pneumatiques.

En réalité, contrairement à ce que l'on peut croire, ces communautés ne rejettent pas en bloc l'intégralité de la technologie moderne. Elles sont surtout rétives à toute innovation qui pourrait les lier de manière trop forte au monde extérieur, donc potentiellement affaiblir leurs liens communautaires et briser leur quasi-autarcie.

Ainsi, si beaucoup d'entre eux n'ont pas d'électricité, c'est parce qu'ils ne veulent pas être reliés au réseau global. Certain en utilisent donc, mais seulement tant qu'elle provient de leurs propres générateurs ou panneaux solaires.

Inconfort contre tentations

Cela explique pourquoi certaines communautés parmi les moins strictes autorisent le recours à des véhicules électriques ou à essence, comme des tracteurs, pour le travail aux champs. En revanche, la voiture reste un grand interdit. Or, un tracteur est certes un peu plus lent, mais il n'en reste pas moins un moyen de locomotion mécanique.

Comme l'explique The Drive, l'astuce des paysans amish et mennonites pour éviter la tentation est donc de rendre le voyage aussi désagréable que possible. Et si les roues en métal permettent de relativement facilement traverser un champ, une fois sur le bitume, elles rendent le transport très inconfortable.

Cette méthode a toutefois parfois provoqué des conflits avec les communautés voisines, les roues métalliques pouvant causer de sérieux dommages aux routes de la région. À tel point qu'en 2010, une communauté mennonite de l'Iowa a accepté de financer un fonds dédié à la réparation permanente des routes qu'ils abîment avec leurs roues, afin d'éviter que ces dernières ne deviennent illégales.

En ce moment

✈️Deux drones US à un dollar pour l'Ukraine 💸Le coût faramineux du Brexit 🏎️L'IA pour faire gagner en Formule 1, hier sur korii.

Et Cætera

✈️Deux drones US à un dollar pour l'Ukraine 💸Le coût faramineux du Brexit 🏎️L'IA pour faire gagner en Formule 1, hier sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde en avance.

Ferrari dépose un brevet pour une voiture propulsée comme un avion de chasse

Tech

Ferrari dépose un brevet pour une voiture propulsée comme un avion de chasse

Prêts pour les supercars à pulsoréacteurs?

TotalEnergies sur le point de perdre son méga contrat de 27 milliards de dollars en Irak?

Biz

TotalEnergies sur le point de perdre son méga contrat de 27 milliards de dollars en Irak?

Les salariés de la multinationale auraient commencé à quitter le pays.