Demain, le recyclage des routes deviendra la norme. | Ludovic Fremondiere via Unsplash
Demain, le recyclage des routes deviendra la norme. | Ludovic Fremondiere via Unsplash

Et si on recyclait les routes pour moins polluer?

Leur entretien et leur construction ont un impact environnemental très lourd qui fragilise les écosystèmes et les cultures. Une solution française pourrait y remédier.

Les routes sont composées de matériaux particulièrement polluants qui proviennent en grande partie des hydrocarbures, bitume, goudron, et brai –une substance pâteuse fortement toxique dérivée du pétrole. Et il faut les entretenir très régulièrement pour garantir une sécurité maximale aux automobilistes.

Chaque nouveau tronçon abîme donc en profondeur l'environnement lorsqu'il doit être renouvelé. Cela vaut aussi bien pour les autoroutes que pour les routes nationales et communales. En France, avec un réseau routier long de plus d'un million de kilomètres, les dégâts sont immenses.

Recycler l'enrobé

Partant de ce constat, les ingénieurs d'Eurovia, l'un des principaux constructeurs de routes dans l'Hexagone, ont eu une idée. Ils ont conçu une usine mobile de recyclage capable de récupérer l'enrobé –la principale brique de construction des routes composée de couches de graviers, de sable, de bitume, de goudron et de brai–, afin de le traiter et de le remettre en service.

Cette solution, qui a été testée grandeur nature sur une section d'un kilomètre de l'autoroute A10 en Gironde fin 2018, donne de très bons résultats. L'opération consiste à enlever le revêtement existant et à fabriquer in situ de nouveaux enrobés routiers contenant jusqu'à 97 ou 98% de matériaux recyclés, qui vont remplacer les trois couches de la route, la fondation, la base et la couche de roulement des véhicules.

Vers le futur et au-delà

Cette usine mobile peut remplacer rapidement et à moindre coût environnemental tout type de chaussée sur l'ensemble du territoire. Elle a été pensée pour pouvoir être facilement déplacée sur les grands chantiers d'entretien des autoroutes et des routes nationales. Si son utilité réside pour l'instant dans l'entretien du réseau routier, sa technologie, qui peut façonner chaque élément de la chaussée, pourrait permettre dans l'avenir de fabriquer de nouvelles routes.

Car cette innovation a un coup d'avance sur son époque. Demain, lorsque les réserves mondiales de pétrole auront fondu comme neige au soleil, le recyclage des routes deviendra la norme. Pour les entretenir, comme pour en construire de nouvelles!

En ce moment

Les «objets cathartiques», des robots conçus pour subir vos violences, insultes et colères

Et Cætera

Les «objets cathartiques», des robots conçus pour subir vos violences, insultes et colères

Michel Luria a imaginé une série d’objets-défouloirs, faits pour être tabassés et pour imiter des réponses à la douleur.

La consommation éthique, une bénédiction pour votre pouvoir d'achat

Biz

La consommation éthique, une bénédiction pour votre pouvoir d'achat

S'efforcer de faire attention à ce que nous achetons nous rend plus confiants dans nos finances.

Personne n'arrêtera les armes imprimées en 3D

Et Cætera

Personne n'arrêtera les armes imprimées en 3D

Les plans de fabrication autrefois échangés publiquement sur les réseaux sociaux le sont désormais sous le manteau.