La question de la vie sur les réseaux sociaux après la mort devient cruciale. | Luis Alvoeiro via Unsplash

La question de la vie sur les réseaux sociaux après la mort devient cruciale. | Luis Alvoeiro via Unsplash

Parce qu'il n'avait pas pensé à la mort, Twitter ne fermera pas les comptes inactifs

Effacer des tombes numériques n'était pas une bonne idée.

Certain·es se réjouissaient de l'annonce: en commençant son ménage pour fermer les comptes inactifs, Twitter allait libérer les précieux noms d'utilisateurs qui allaient avec, dont d'autres internautes allaient pouvoir profiter.

C'était oublier un détail qui est loin d'en être un: sur les réseaux sociaux, l'inactivité d'un compte ne veut pas forcément dire que son créateur ou sa créatrice s'en est détourné·e par désintérêt ou pour alimenter un autre compte plus populaire; elle peut également signifier que sa ou son propriétaire est décédé·e.

Mémorial 2.0

Alors que Facebook propose un moyen de sanctuariser une page personnelle en la transformant en une forme de tombe virtuelle à la mémoire de la personne disparue, Twitter n'a pas encore trouvé le moyen d'en faire de même.

Lors de l'annonce initiale de Twitter, des internautes se sont ainsi inquiété·es de voir ces témoignages, ces héritages parfois précieux et ces lieux du deuil numérique disparaître dans le néant.

Twitter a vite compris sa bourde et a fait machine arrière: la plateforme a décidé de mettre son plan à l'arrêt tant qu'elle n'aura pas trouvé une solution viable.

En ce moment

Au Texas, un vaccin open source et dix fois moins cher snobé par le gouvernement

Biz

Au Texas, un vaccin open source et dix fois moins cher snobé par le gouvernement

Moins cher et libre d'accès, le Corbevax n'a presque pas été financé par l'État.

Au delà de l'Ukraine, Poutine menace le monde d'une nouvelle crise des missiles

Tech

Au delà de l'Ukraine, Poutine menace le monde d'une nouvelle crise des missiles

La crise ukrainienne n'est que la partie émergée d'un bien inquiétant iceberg.

Pour être moins polluants, les avions américains invités à travailler leur descente

Tech

Pour être moins polluants, les avions américains invités à travailler leur descente

L'une des clés pour émettre moins de gaz à effet de serre.