Un stockage non polluant pour les énergies vertes est un enjeu majeur pour décarboner nos économies. | Highview Power
Un stockage non polluant pour les énergies vertes est un enjeu majeur pour décarboner nos économies. | Highview Power

La plus grosse batterie à air liquide du monde est en construction

Situé près de Manchester, le dispositif devrait contribuer à réduire les émissions britanniques de carbone.

Le chantier de la plus grosse batterie à air liquide de la planète vient de démarrer au Trafford Energy Park, près de Manchester en Angleterre. Piloté par Highview Power, le projet devrait être opérationnel en 2022.

La batterie sera capable d'alimenter 200.000 maisons pendant cinq heures et de stocker de l'énergie pendant des semaines. Il s'agit d'une première capitale, car elle pourrait pousser davantage de pays à se tourner vers les énergies renouvelables.

Relever le défi du stockage est essentiel pour que ces dernières puissent un jour espérer remplacer définitivement les énergies fossiles: sans vent ou sans lumière, les parcs d'éoliennes ou de panneaux solaires cessent de produire; le trop-plein accumulé lorsque les conditions météorologiques sont bonnes est quant à lui perdu.

Jusqu'à maintenant, la meilleure option était le stockage hydraulique, un système de pompe efficace mais restreint, car ne pouvant être installé que dans des lieux très précis, souvent dans des régions montagneuses.

D'autres techniques pourraient accompagner une transition vers les énergies vertes à moyen ou long terme: les batteries gravitationnelles (qui utilisent de l'électricité pour soulever une masse, puis l'énergie de sa chute pour alimenter un générateur) ou la production de carburant hydrogène. Seulement, elles n'en sont encore qu'aux premiers stades de développement.

Jusqu'à 250 MWh d'énergie stockée

En théorie, le stockage sous forme d'air liquide est une solution beaucoup plus flexible, puisque son ingrédient principal est disponible n'importe où sur la planète.

Lorsque la demande sera peu importante, la batterie de Highview Power se servira des surplus d'énergie verte pour compresser de l'air jusqu'à lui faire atteindre sa forme liquide, avant de le stocker; lorsque la demande augmentera, cet air liquide sera relâché sous forme de gaz, alimentant une turbine qui renverra l'énergie vers le réseau.

L'installation pourra emmagasiner jusqu'à 250 MWh d'énergie, soit près du double de la plus grande batterie chimique, construite par Tesla dans le sud de l'Australie.

Avec ce projet, le Royaume-Uni franchit une étape importante. Le pays compte réduire ses émissions de carbone, mais seuls 30% de ses besoins sont pour le moment couverts par des énergies renouvelables.

La batterie à air liquide du Trafford Energy Park devrait coûter 85 millions de livres [94 millions d'euros] et avoir une durée de vie de trente à quarante ans –«un héritage pour la prochaine génération», affirme Javier Cavada, le directeur de Highview Power.

Si Manchester est le premier projet de l'entreprise, il n'est pas le seul: d'autres sites en Europe continentale et aux États-Unis, notamment dans le Vermont, sont en cours de préparation.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.