Le site web propose une expérience ludique pour lutter contre la désinformation en matière de vaccins. | Hyttalo Souza via Unsplash
Le site web propose une expérience ludique pour lutter contre la désinformation en matière de vaccins. | Hyttalo Souza via Unsplash

Un chatbot pour vous aider à convaincre les antivax

Baptisé Healthy Conversations, l'outil facilite les échanges argumentés sur le sujet clivant de la vaccination.

En France, pays champion du monde du scepticisme en matière de vaccins, tenir un échange cordial, rationnel et sans jugement sur le sujet relève parfois de la prouesse.

Le site d'information sur la santé Verywell l'a bien compris, et a lancé cette année une expérience interactive du nom de Healthy Conversations sur le sujet.

Prenant la forme d'une conversation SMS à choix multiples, elle fournit quelques conseils pour mener un dialogue fructueux et constructif avec des personnes sceptiques quant à l'utilité individuelle comme collective de la vaccination.

Le principe est simple: le site web endosse le rôle d'un interlocuteur fictif, dubitatif quant aux vaccins, et entame une discussion avec vous. La conversation commence par une phrase du type: «Je ne suis pas sûr de vouloir vacciner mon enfant. Je ne veux pas les exposer à un risque d'autisme ou d'autres effets secondaires potentiels.»

Vous choisissez ensuite parmi une série de réponses prédéfinies, allant par exemple de «C'est complètement fou!» à «D'accord, qu'est-ce qui vous fait penser cela?».

«Point d'inquiétude»

À travers des choix de réponses axés sur l'écoute et l'empathie, Verywell souhaite orienter les internautes vers la recherche d'un terrain d'entente.

Le déroulement des échanges doit mener la personne sceptique à chercher conseil auprès du corps médical plutôt que sur internet et les réseaux sociaux, où règnent les fausses informations en matière de santé.

Même bien menée, une simple conversation peut-elle réellement faire changer d'avis quelqu'un dont la décision est déjà prise? Peut-être pas.

L'équipe responsable de Healthy Conversations a toutefois déterminé que le moment le plus propice pour convertir un·e anti-vaccins se situait autour de ce qu'elle appelle le «point d'inquiétude», quand la personne commence à se demander si elle devrait consulter un·e médecin.

Verywell ne compte pas s'arrêter à la seule thématique de la vaccination dans sa lutte contre la désinformation. L'entreprise élabore actuellement des guides sur la manière d'échanger à propos d'un diagnostic de cancer, de parler à nos parents âgés de l'assistance à domicile ou encore de l'importance de l'assurance maladie.

En ce moment

58 ans et apprentie hackeuse, le pactole de la Norvège, les 10 techs du futur, une journée sur korii.

Et Cætera

58 ans et apprentie hackeuse, le pactole de la Norvège, les 10 techs du futur, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Comment la mère d'un hacker a piraté les défenses d'une prison

Tech

Comment la mère d'un hacker a piraté les défenses d'une prison

Rita Strand, 58 ans et apprentie hackeuse, a déjoué toutes les sécurités.

Têtes couronnées, hacking et espionnage: du rififi aux Émirats

Et Cætera

Têtes couronnées, hacking et espionnage: du rififi aux Émirats

Un procès à Londres expose la guerre que se livrent deux demi-frères d'une famille royale.